24 Heures du Mans – Des chiffres clés supplémentaires de la 90e édition
Retour

24 Heures du Mans – Des chiffres clés supplémentaires de la 90e édition

Aux 24 Heures du Mans si chaque seconde compte, il en est de même pour les chiffres. Retrouvez quelques chiffres clés supplémentaires liés à la 90e édition remportée par la Toyota GR010 Hybrid #8 de Toyota Gazoo Racing.

27 163

Il s’agit du nombre de dépassements qui ont été observés, dont 319 pour gagner une position. Le pilote ayant effectué le plus grand nombre de dépassements est Brandon Hartley (478).
Voici les pilotes ayant réalisé le plus grand nombre de dépassements dans les autres catégories :

  • LMGTE Pro : Laurens Vanthoor (Porsche 911 RSR-19 #92 de Porsche GT Team) avec 75 dépassements
  • LMP2 : Oliver Jarvis (Oreca 07-Gibson #23 de United Autosports) avec 361 dépassements
  • LMGTE Am : Marco Sørensen (Aston Martin Vantage AMR #33 de TF Sport) avec 49 dépassements

20 502

C’est le nombre total de tours couverts par l’ensemble des concurrents de cette 90e édition. Cela représente 279 643,09 km.

1 975

C’est le nombre d’arrêts aux stands enregistrés durant la course.

1 656

Voici le nombre de commissaires présents sur l’épreuve.

105

Il s’agit du nombre de drapeaux jaunes agités pour prévenir les pilotes d’un danger.

165

Cela correspond au pilote ayant réalisé le plus grand nombre de tours en course. Il s’agit d’Olivier Pla, pilote de la Glickenhaus 007 LMH #708 de Glickenhaus Racing. Cela correspond, au total, à 10 heures 55 minutes et 4 secondes de temps de pilotage.

29

Ce chiffre correspond au nombre de slows zones activées durant la course. Rappelons qu’une slow zone est une neutralisation partielle du circuit, c'est-à-dire la mise en place sur le tracé d'une zone où la vitesse est limitée à 80 km/h et où tout dépassement est interdit afin de permettre le travail des commissaires ou des équipes d'intervention.

1

La direction de course a déployé les voitures de sécurité à une reprise durant la course. L’unique neutralisation a duré 15 minutes et 43 secondes.

7 heures 27 minutes et 4 secondes

C’est le temps moyen de pilotage des pilotes engagés sur cette 90e édition.

Retrouvez d’autres chiffres clés de la 90e édition des 24 Heures du Mans.