FIA WEC – Corvette Racing engagera une C8.R en LMGTE Pro en 2022
Retour

FIA WEC – Corvette Racing engagera une C8.R en LMGTE Pro en 2022

Corvette Racing alignera une Chevrolet Corvette C8.R dans la catégorie LMGTE Pro du Championnat du monde d’endurance FIA WEC la saison prochaine. L’équipe américaine souhaite également engager une deuxième voiture lors de la 90e édition des 24 Heures du Mans (11 et 12 juin 2022).

Pour la première fois de ses 24 ans d’histoire, Corvette Racing participera à plusieurs championnats d’endurance dans la même saison. L’équipe est prête à relever le défi du Championnat du monde d’endurance FIA WEC et de l’IMSA WeatherTech SportCar Championship. Ainsi, une Corvette C8.R sera engagée dans chacun de ces championnats. Pour la 90e édition des 24 Heures du Mans, Corvette Racing déposera une demande d’engagement pour une deuxième voiture.

Côté pilotes, Antonio Garcia, Jordan Taylor et Nicky Catsburg évolueront en IMSA WeatherTech SportsCar Championship tandis que Tommy Milner, Nick Tandy et Alexander Sims disputeront le FIA WEC et les 24 Heures du Mans.
« C’est le programme le plus ambitieux auquel Corvette Racing a été confronté », déclarent Mark Reuss et Jim Campbell, respectivement Président de Général Motors et Vice-président de GM Motorsports. Ce sera un honneur de courir à la fois en IMSA et en WEC sur certaines des plus belles pistes du monde ».

Monza, Fuji et Bahreïn, voici une poignée de nouveaux circuits qui attendent Corvette Racing en 2022, en plus d’un retour à Spa-Francorchamps où l’équipe avait disputé cette année les Total 6 Heures de Spa-Francorchamps en préparation des 24 Heures du Mans. Sur la classique mancelle, Corvette Racing visera une neuvième victoire de catégorie depuis 2001 !

"Oui, c'est un saut dans l'inconnu, mais c'est un nouveau défi et ceux-ci sont toujours passionnants"
Nick Tandy, Corvette Racing

Tommy Milner : « C'est un nouveau challenge passionnant de faire une saison complète en WEC. Au fur et à mesure que les décisions étaient prises, on m'a demandé ma préférence sur ce que j'aimerais faire pour 2022. J'ai évidemment apprécié chaque année où j'ai été en l'IMSA avec des pistes et des événements incroyables. Mais l'opportunité de courir sur d'autres circuits célèbres et légendaires - des tracés sur lesquels je ne suis jamais allé - dans une Corvette et en WEC est incroyable. Les performances de la voiture, les pneus Michelin et avoir Nick comme coéquipier sont de grands avantages. Nous avons eu un aperçu de ce que c'est que de courir dans une course WEC normale lorsque certains membres de l'équipe ont couru à Spa l'année dernière. Avoir cette expérience et ces connaissances sera bénéfique pour 2022. Personnellement, j'en suis ravi. »

Nick Tandy : « Je suis ravi de ce nouveau défi. J'ai disputé une saison complète en FIA WEC pour la dernière fois en 2017, donc je sais en quoi consiste le championnat. Je suis particulièrement impatient d'emmener cette Corvette sur des pistes et des événements où nous n'avons jamais piloté la voiture auparavant. Évidemment, j'ai participé à toute la saison IMSA et au Mans cette année, mais mener la C8.R dans des épreuves de six et huit heures que le WEC organise est quelque chose qui nous est encore un peu inconnu chez Corvette Racing. Oui, c'est un saut dans l'inconnu, mais c'est un nouveau défi et ceux-ci sont toujours passionnants. Mes amis, les fans et les visages familiers du paddock de l'IMSA me manqueront certainement, mais en même temps, j'ai hâte de voir des visages familiers que j'ai connus au fil des ans dans le paddock du WEC. En plus de cela, c'est un championnat du monde et c'est quelque chose qui est vraiment important pour Corvette, Chevrolet et notre équipe. Partir pour un championnat du monde est quelque chose pour lequel peu de gens concourent, alors j'attends avec impatience ce qui va suivre. »

Alexander Sims : « À l'horizon 2022, je suis ravi de poursuivre la relation avec Corvette Racing et de continuer à courir avec cette équipe. C'est super d'avoir une autre année avec Tommy et Nick au Mans. Ce fut une expérience formidable de travailler avec l'équipe et la course a été formidable. Nous espérons déjà remporter une grande victoire au Mans pour la C8.R. »