24 Heures du Mans - Des baptêmes bien particuliers pour la LMPH2G
Retour

24 Heures du Mans - Des baptêmes bien particuliers pour la LMPH2G

Vendredi, à Maison Blanche, sur le circuit des 24 Heures du Mans où sont installées l'équipe H24Racing ainsi que la station mobile hydrogène de TotalEnergies, deux navettes ont déposé en début d'après-midi des candidats à un roulage à bord de la LMPH2G, avec Stéphane Richelmi au volant.

Parmi ses futurs « baptisés », Philippe Montantême, directeur marketing stratégie recherche de TotalEnergies, Philippe Rosier président directeur général de Symbio, Jim Campbell, responsable performance et compétition de General Motors, Hisatake Murata, président de Toyota Motrosport et enfin Jim France, président de la Nascar, de l'IMSA , qui dispose d'un pilote particulier, Pierre Fillon, président de l'automobile Club de l'Ouest et co-président de MissionH24, programme conjoint entre l'ACO et GreenGT pour le déploiement de l'hydrogène en compétition, avec pour finalité sportive, la création d'une catégorie dédiée aux prototypes électrique-hydrogène aux 24 Heures du Mans.

Pour tous, l'expérience, une première, s'est révélée une véritable surprise, découverte ou confirmation : ils ont embarqué dans une voiture de course, « d'une nouvelle ère », comme dira Hisatake Murata. Jim France, qui se félicitait de la qualité de son pilote Pierre Fillon, considérait ce test sur les 13 kilomètres mythiques comme exceptionnel.  

Pour Christophe Ricard, co-président de MissionH24 avec Pierre Fillon et président de GreenGT, ces démonstrations ont permis, s’il le fallait, de témoigner du potentiel de l'hydrogène et de la justesse stratégique de ce programme et du niveau de l'équipe mise en place. Le travail de développement se poursuit, l'hydrogène constitue le futur de la compétition en endurance, dès maintenant.

A 15 h 42, la H24, le tout nouveau prototype de performance développé par H24Racing, bouclera un tour d'honneur, avant le départ de la 89e édition des 24 Heures du Mans.