L’Automobile Club de l’Ouest salue la mémoire de Jean-Louis Trintignant
Retour

L’Automobile Club de l’Ouest salue la mémoire de Jean-Louis Trintignant

Immense comédien et grand passionné de sport automobile, Jean-Louis Trintignant, disparu ce 17 juin 2022, avait disputé les 24 Heures du Mans en 1980, suivant les traces de son oncle Maurice.

Né le 12 novembre 1930, Jean-Louis est le neveu de Maurice Trintignant, vainqueur des 24 Heures du Mans 1954 sur Ferrari en compagnie de l’Argentin José Froilan Gonzalez, et également premier pilote français victorieux en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1955.

La passion de Jean-Louis Trintignant pour le sport automobile va tout d’abord s’incarner sur grand écran. En 1966, il joue le rôle d'un pilote de rallye devant la caméra de Claude Lelouch dans le film Un Homme et une femme, triomphe mondial qui remporte la Palme d’Or du Festival de Cannes (1966) et l’Oscar du Meilleur Film Etranger (1967). La Ford Mustang blanche qu’il pilote dans le film entre dans la légende… tout en offrant une inestimable vitrine à la marque à l’ovale bleu, qui remporte à cette même période ses deux premières victoires aux 24 Heures du Mans avec les GT40 Mk II et Mk IV !

En 1980, un an après la deuxième place de Paul Newman au général, Jean-Louis Trintignant est au départ de la 48e édition du double tour d’horloge sarthois. Il partage le volant d’une Porsche 935 K3 avec le Français Xavier Lapeyre et la Mancelle Anny-Charlotte Verney, actuelle détentrice du record de participations féminines dans la Sarthe. La voiture est engagée par Kremer Racing, qui avait remporté l'édition 1979 avec une voiture identique. Le trio pointe même dans le top 10 du classement général, mais le comédien pilote est malheureusement contraint à l’abandon sur une sortie de piste consécutive à un déchappage.

Le sport automobile accompagnera même Jean-Louis Trintignant dans sa vie personnelle : au début des années 1980, il rencontre la pilote de rallye Marianne Hoepfner, qui sera sa compagne puis son épouse jusqu'à ce 17 juin 2022. Elle compte quatre participations aux 24 Heures, avec une victoire de catégorie dès son premier départ en 1975, partagée avec Christine Dacremont et Michèle Mouton.

Jean-Louis Trintignant a ainsi laissé sa marque dans l’histoire des 24 Heures du Mans dans la lignée des grands comédiens passionnés vus dans la Sarthe, de Steve McQueen à Patrick Dempsey, en passant par Michael Fassbender, l’un des rookies des 24 Heures du Mans 2022.

A sa famille et à ses proches, l’Automobile Club de l’Ouest présente ses plus sincères condoléances.