"La course automobile, l'engagement durable"
Retour

"La course automobile, l'engagement durable"

Pierre Fillon, Président de l'Automobile Club de l'Ouest, souligne alors que la COP26 s'achève à Glasgow, les valeurs de la compétition automobile pour la transition énergétique, les résultats qu'elle peut viser et obtenir.

"La COP26 se termine à Glasgow. Cet événement international pour la défense de notre planète a livré certains résultats. Il en est un essentiel : la technologie, la recherche - et ces sujets me passionnent en tant que Président de l'ACO - sont nécessaires pour assurer la transition énergétique inéluctable que nous devons mener, mais elles ne sont pas suffisantes. La prise de conscience doit aussi être collective: les nations, les collectivités, les industries, les entreprises, les citoyens doivent s'engager également. C'est un travail d'équipe que nous devons tous mener, avec nos atouts, nos failles aussi parfois. En compétition automobile, un engagement en course est forcément soumis à résultat, visible aux yeux de toutes et tous. On ne peut pas se cacher : ca marche ou pas. Ca gagne ou pas. Derrière la performance d'un pilote, d'un mécanicien, d'un ingénieur, d'une machine, il y a une stratégie, un défi industriel. Depuis toujours. Notre course, les 24 Heures du Mans, depuis 1923 a permis d'accélérer le progrès et la recherche tant en matière de sécurité, que de confort, de performance, d'efficience. Depuis plusieurs années, bien conscient de l'évolution des usages des énergies et de leur impact, notre course est dédiée à la mobilité décarbonée. Le temps n'est pas de chercher les vrais ou faux coupables ou responsables mais d'agir, de proposer, d'anticiper pour assurer un futur vivable, durable. Il n' y a pas une solution mais des solutions à la mobilité ou aux mobilités. Il est inutile d'opposer les technologies mais il est plus efficace de raisonner en usages et besoins. 

L'ACO et l'Endurance misent sur l'hydrogène, un vecteur énergétique qui peut se décliner pour la mobilité lourde, les transports en commun, le train, l'aviation, le bateau ou encore la voiture. La compétition peut contribuer à son développement, son déploiement. MissionH24, que nous avons initié avec notre partenaire GreenGT en 2018, est un programme visant à la création d'une catégorie dédiée aux prototypes électriques hydrogène pour les 24 Heures du Mans 2025. A ce niveau de compétition, c'est une première et nous avançons en pionniers. Tout est à construire : règlement sécurité, sportif, technique...TotalEnergies, Michelin, Symbio, Plastic Omnium, Dietsmann mais aussi Essilor et Richard Mille nous ont rejoints dans ce défi. Si les premières réactions, voilà trois ans, pouvaient être dubitatives, force est aujourd'hui de constater que les convictions, les commentaires ont évolué. Ils sont beaucoup plus enthousiastes. Tant mieux et peu importe le degré, parfois, de sincérité, le besoin est de fédérer, de rassembler les énergies pour agir. Nos prototypes, la LMPH2G et la H24, développés par l'équipe H24Racing de Jean-Michel Bouresche, se frottent déjà en piste à la concurrence thermique classique et ravitaillent grâce à la station mobile H2 de TotalEnergies. Les discours de bonnes intentions se sont concrétisés pour notre part. La course va ainsi.  

Avec H2Ouest, programme de déploiement du maillage Hydrogène dans la ville du Mans, dans le département et la région, les avancées sont également importantes et participent à la résolution de la sempiternelle question qui de l'oeuf ou la poule en premier, à savoir dans notre cas:  Sans station H2, pas de mobilité H2, sans offre de véhicule H2, pas de station, pas d'usage.....Les engagements de tous ont permis que la chaine se mette en route. Bien évidemment, il reste beaucoup à faire. Tout n'est pas vert instantanément. Nous le savons et sommes attentifs aux normes qui se mettent en place pour tracer la provenance de l'hydrogène, ses conditions de fabrication, les coûts mais aussi les formations qu'il va falloir mettre en place pour les nouveaux métiers réclamés par cette technologie, les transformations industrielles nécessaires. Nous vivons actuellement une révolution de notre mobilité, de notre utilisation de l'énergie. Alors engageons-nous, engagez-vous pour un futur durable. A l'ACO, nous le savons, la course, la piste livrent toujours des résultats et peuvent être un extraordinaire moteur...vertueux."