alt

Pour une économie responsable

#ECONOMIECIRCULAIRE
Ce deuxième axe est primordial dans l’organisation de nos évènements. Regroupant tous nos engagements en matière de gestion durable et d’impact territorial positif de nos circuits, évènements et produits, il répond à la nécessité de faire de nos activités des exemples en matière de gestion durable et raisonnée. Toutes les composantes de l’ACO sont ici impactées positivement par cet engagement.
  • RESTO DU COEUR

    Chaque année, l’Automobile Club de l’Ouest fait don aux Restos du Cœur de denrées alimentaires non consommées. En partenariat avec Veolia, cette initiative a permis en 2019 de donner 1567kg de nourriture à l’association fondée par Coluche.
    Afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, l’ACO fait également don du pain non consommé à Pain contre la Faim. Cette association Sarthoise se mobilise depuis 1995 autour d’un chantier d’insertion, qui fonctionne avec la collecte de pain dont une partie est transformée en chapelure. Les produits sont ensuite commercialisés.
    A partir de 2022, l’ACO impliquera les restaurateurs dans une démarche environnementale avec Ecotable.

    RESTO
    DU COEUR

  • INCLUSION

    L’ACO travaille avec l’ESAT (Établissement et Services d'Aide par le Travail) Le Circuit. Créé en 1964, cet établissement qui agit pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées contribue, notamment, à la personnalisation des tenues utilisées lors des 24 Heures du Mans. L’ACO est en lien toute l’année avec cet établissement dans la réalisation de plusieurs missions, telle que la confection de chocolats pour les fêtes de fin d’année.
    Par ailleurs, l’ACO est collabore avec Etudes et Chantiers. Depuis 1995, plus de 500 salariés en insertion ont pu bénéficier d’accompagnements pour retrouver un emploi. En 2021, 34 salariés ont été en formation sur le circuit des 24 Heures pour apprendre les métiers liés aux espaces verts ou à la maintenance.

    INCLUSION

  • ECONOMIE CIRCULAIRE

    L’ACO est engagé depuis de nombreuses années avec des prestataires engagés, tel que Renaud Traiteur, certifié ISO 20121. Cette Norme internationale a été élaborée pour promouvoir une consommation responsable et atténuer les effets négatifs sur les infrastructures et les services publics locaux. Cet engagement se traduit par des actions telles que la gestion des déchets, la réduction de la consommation de papiers ou encore la priorisation des achats de produits en circuit court.
    Dès 2010, l’ACO s’est par ailleurs débarrassé des gobelets plastiques à usage unique, les remplaçant par des Ecocup. Cette action a permis d’éviter la production de près de 34 700 kg de plastiques à usage unique ce qui représente un volume de 2 400 m3 en 10 ans.
    L’ACO, avec l’association Tri-porteurs, a également reçu en 2021 le trophée « Canette d’Or » dans la catégorie événement durable pour son opération de collecte et de recyclage des canettes durant les 24 Heures du Mans.

    ECONOMIE
    CIRCULAIRE

  • IMPACT ECONOMIQUE

    Depuis bientôt 100 ans, les 24 Heures du Mans s’inscrivent dans le patrimoine économique et culturel local mais également national et international. Pour mesurer son impact, l’Automobile Club de l’Ouest a publié en 2015 une étude réalisée sur son activité de l’année 2014.
    En prenant en compte les retombées financières induites, liées aux entreprises dépendant des sports mécaniques installées dans le voisinage du circuit, et la diffusion de l'impact dans l'activité économique du département de la Sarthe, l'étude évalue les retombées économiques totales du circuit à 114,7 millions d'euros pour l'année 2014, en légère hausse par rapport à 2009 (111,5 millions).

    IMPACT
    ECONOMIQUE

  • TOURISME

    Impossible d'évoquer Le Mans sans parler de la mythique course des 24 Heures du Mans qui rassemble chaque année plusieurs centaines de milliers de spectateurs.
    Ici certains noms résonnent dans le monde entier, Le Mans bien sûr mais aussi Mulsanne, Arnage et que dire de la Ligne droite des Hunaudières. Le Mans et l’Automobile Club de l’Ouest, c’est aussi un musée avec plus de 124 000 visiteurs à l’année (chiffre 2019), plusieurs boutiques à travers la France, 5 pistes permanentes dont trois sont dédiés au karting. Le Karting des 24 Heures du Mans réalise lui plus de 33 000 sessions par an (chiffre 2019).
    Ces activités qui tournent à plein régime toute l’année sont des acteurs clés dans la réussite du tourisme local et les 24 Heures du Mans quant à elles, permettent à la ville de s’étendre à l’international plusieurs jour dans l’année.

    TOURISME

Découvrez nos autres piliers

Actualités
Développement durable

MissionH24 en vedette au Festival of Speed de Goodwood
24h Le Mans27/06/2022

MissionH24 en vedette au Festival of Speed de Goodwood

Quatre jours de fête mécanique pour plus de 200 000 visiteurs, le 29e Festival of Speed de Goodwood, libéré des contraintes sanitaires des deux dernières éditions, a enregistré un succès historique. Et les prototypes de course du programme MissionH24 ont été l’objet de beaucoup d’attention, en piste comme dans le pa...

Lire l'article
MissionH24 invité du Goodwood Festival of Speed
24h Le Mans21/06/2022

MissionH24 invité du Goodwood Festival of Speed

Dix jours après la fin de la semaine des 24 Heures du Mans, MissionH24 retrouve la piste, de jeudi à dimanche, en Grande Bretagne cette fois : les deux prototypes de compétition à propulsion électrique-hydrogène de l’équipe H24Racing sont les invités du Goodwood Festival of Speed. Stéphane Richelmi sera au volant de...

Lire l'article
L'hydrogène aux 24 Heures du Mans
24h Le Mans16/06/2022

L'hydrogène aux 24 Heures du Mans

Alors que l'Automobile Club de l'Ouest ambitionne une catégorie dédiée aux prototypes hydrogène aux 24 Heures du Mans 2025, capables de rivaliser avec les Hypercars, la 90e édition de la classique mancelle, courue le week-end dernier et marquée par un doublé Toyota, a déjà intégré l'hydrogène en piste et hors-piste.

Lire l'article
Tous les articles