alt

ENGAGEMANS POUR LA PLANETE

#CLIMAT
Le premier de ces trois axes regroupe l’ensemble des engagements en matière de lutte contre le dérèglement climatique. Si cette composante du développement durable est prise en compte depuis plusieurs décennies par l’ACO dans ses activités, elle répond désormais à un objectif clair intitulé « Race to 2030 » : atteindre la neutralité carbone, notamment en réduisant de 30% les émissions de CO2 en 2030. L’hydrogène, objectif majeur pour l’ACO, en est l’illustration.
Telecharger notre bilan carbone
  • alt
    Objectif : neutralité carbone
    30% réduction des émissions
    70% restants compensés

    Dans la continuité de la stratégie RSE dévoilée en juin 2021, l’ACO a présenté, lors des 24 Heures du Mans 2022, le Bilan Carbone de sa course phare. En 2019, le Bilan Carbone des 24 Heures du Mans représentait plus de 36 000 tonnes de CO2. Sur cette base, l’ACO a identifié les principaux axes de réductions possibles et s’est fixé comme ambition d’atteindre la neutralité carbone en 2030, en réduisant notamment de 30 % ses émissions carbone et en développant un programme de contribution carbone afin d’atteindre le 0 Carbone. Cette ambition c’est Race to 2030.

    Sur la piste, les 24 Heures du Mans ont fait un choix fort avec l’introduction d’un carburant 100% renouvelable depuis la 90e édition, ce qui permet de réduire considérablement l’impact carbone des activités de la piste : ainsi, la part des pneus et du carburant tombe à 1,4% du Bilan Carbone, contre 2,5% auparavant.
    Dans le même temps, les manufacturiers travaillent sur la réduction de la part carbone liée aux pneumatiques. Ainsi, Michelin a développé un pneu intégrant 53% de matières biosourcées et le teste actuellement sur le prototype H24.

    RACE TO
    2030

  • alt
    L’ACO ambitionne de développer un programme de contribution carbone ambitieux afin de soutenir des projets permettant de capturer plus de 25 000 tonnes de CO2 annuels à horizon 2030.
    Cette volonté de séquestration carbone va de pair avec l’ambition de reboiser le Circuit Bugatti et d’augmenter les espaces verts. Plus de 550 arbres ont été replantés depuis 2017. Le programme Carbon Forest allait aussi en ce sens avec un programme local de protection forestière. À compter de 2023, ce programme de contribution carbone va se développer et croître.

    CONTRIBUTION
    CARBONE

  • alt
    Fidèle à la tradition d’innovation des 24 Heures du Mans et conformément à son rôle d’acteur de la mobilité durable, l’ACO organise, depuis 2021, un prix récompensant l’engagement des Concurrents en matière de responsabilité sociétale et environnementale (RSE), en particulier dans le cadre de leur participation aux 24 Heures du Mans.

    Ce Trophée a été décerné, en 2021, à l’équipe WRT, puis en 2022 à Ferrari AF Corse. Un prix spécial a également été décerné à un pilote, Pipo Derani pour son initiative artistique solidaire réalisée avec l’artiste Jisbar.

    Ce prix, qui a pour but d’inciter et de récompenser les participants à innover et agir pour la transition écologique et solidaire récompense les actions innovantes à impact social ou environnemental positif (Positive Innovation). WRT pour son programme Drive Fast, Act Faster et Ferrari AF Corse pour son engagement dans la certification ISO 20121.

    SUSTAINABLE
    ENDURANCE
    AWARD

  • alt
    Les 24 Heures du Mans sont historiquement, une terre d’innovations. Pour la 90e édition (11-12 juin 2022), l’ACO a développé une expérience ludique unique et engageante autour du développement durable appelée la Green Expérience. Trois démarches interconnectées - Green Ticket, Green Challenge, Green Fan Zone - ont embarqué les spectateurs dans la découverte d’activités solidaires et responsables au cœur du circuit.

    1/ Le Green Ticket
    Pour la première fois de l’histoire, un événement sportif automobile a encouragé les spectateurs à venir en mode de transport bas carbone (Véhicule hybride ou électrique, Train, Tram, Vélo). 2040 détenteurs de billets ont ainsi retiré leur « Green Ticket » au Kiosque 0 émissions Green Expérience et ont bénéficié des avantages offerts. Pour les prochaines éditions des 24 Heures du Mans, l’ACO poursuivra les initiatives pour encourager les spectateurs à venir en transports bas carbone en récompensant leurs démarches responsables.

    2/ Le Green Challenge
    Avec le Green Challenge, une première dans le sport automobile, l’ACO a proposé aux spectateurs de réaliser 12 missions solidaires et responsables interactives via une application web exclusive des 24 Heures du Mans : Restauration, Mobilité, Tri, expositions sociétales … Ces missions ont permis aux fans de devenir spect’acteurs. Plus de 600 spectateurs ont relevé le défi et 5 d’entre eux ont même gagné un baptême de piste à bord du prototype de MissionH24 !

    3/ La Green Fan Zone
    Située à la porte Est, alimentée par un groupe électrogène hydrogène et les panneaux solaires du Kiosque Green Expérience, la « Green Fan Zone » 0 émission de CO2 préfigurait pour les fans, l’expérience spectateur de demain : nutrition saine, restauration responsable, réduction des déchets, découverte d’initiatives durables et solidaires, énergies zéro émission (solaire, hydrogène et réseau), relax zone, animation.

    GREEN
    EXPERIENCE

  • alt
    L’ACO et l’H2 = ACO H2

    L’engagement de l’Automobile Club de l’Ouest pour la transition énergétique indispensable à la défense de notre planète passe par sa stratégie Hydrogène. Alors que nombre de pays développent actuellement des plans hydrogène, voilà plusieurs années que le club de la Sarthe participe au déploiement de l’hydrogène, un vecteur d’énergie sûr, performant, multi usages qui garantit surtout une mobilité 0 émission. Par le biais de son pôle ACO H2, l’ACO décline ce programme stratégique via deux piliers : la compétition et la mobilité. Le sport de haut niveau comme le transport lourd ou encore le trafic automobile sont concernés. La défense de la planète est l’affaire de toutes et tous.

    La Compétition : MissionH24

    La compétition a toujours été un accélérateur de la recherche. Sur la piste, on trouve toujours plus vite, plus extrême, plus fiable. On travaille la performance et la sécurité dans des conditions hors norme que l’on transpose ensuite à des applications, plus simples parfois. Il est donc logique que l’ACO, via son épreuve légendaire, les 24 Heures du Mans, décide de décliner l’hydrogène en course.
    Officiellement, tout commence en 2018, lorsque l’ACO et GreenGT, une société spécialisée dans les technologies électriques-hydrogène, dévoile la création, à Spa-Francorchamps, de MissionH24, un programme laboratoire qui a pour finalité la création d’une catégorie de prototypes Hydrogène capables de gagner les 24 Heures du Mans. C’est une première au monde. Dès lors, tout est à construire : le règlement technique, sportif, le système de ravitaillement, le calendrier du programme sportif…Des partenaires de haute valeur rejoignent MissionH24 : TotalEnergies, Michelin, Symbio, Plastic Omnium, Diestmann, Esssilor, Richard Mille. Les uns pour leur expertise dans cette technologie, les autres pour un partage de valeurs et de stratégie. Engagée par H24Racing, l’entité course du programme, la LMPH2G est le premier prototype à évoluer lors d’essais libres en Michelin Le Man Cup, dans le cadre de l’European Le Mans Series, et à ravitailler grâce à une station hydrogène mobile conçue par TotalEnergies. Elle rejette, à cadence de course, entre 0,6 et 0,8 l d’eau par kilomètre parcouru ! La H24 lui succède dans la recherche de performances. En parallèle de ce programme laboratoire, un groupe de travail qui rassemble différents constructeurs internationaux évalue leur entrée en compétition avec ce type de technologie 0 émission. L’hydrogène permettra de courir les 24 Heures du Mans car il permet de fortes puissances, une autonomie importante et un ravitaillement rapide afin d’être aussi compétitif que les énergies fossiles.

    HYDROGENE

  • alt
    La Mobilité : H2Ouest, l’Europe, la pédagogie

    La stratégie Hydrogène de l’ACO se concrétise au-delà de la piste. Elle s’applique à la mobilité de tous les jours, de tous les usages. Transport lourd, véhicules utilitaires, flottes d’entreprises, transports en commun, trains, bateaux, avions…l’hydrogène peut répondre à ces différents types de déplacement. Encore faut-il déployer les points de ravitaillements, les stations, tout en produisant de l’hydrogène vert. C’est l’objectif de l’ACO engagé dans H2Ouest, avec Vendée Energie, Sydev, Lhyfe, Le Mans Métropole, soutenu par Région Pays de la Loire. H2Ouest contribue au maillage en local et en régional de stations d’hydrogène vert, de sites de production d’hydrogène vert. Un des premiers exemples concrets a été la création de la station H2 de l’ACO, soutenu par le Mans Métropole, le département, la région, l’Ademe, la CCI. Cette station H2, installée près de l’aérodrome, permet le ravitaillement d’une ligne de bus dans la ville du Mans, de bennes à ordures et de flottes d’entreprises par la suite avant de s’ouvrir au public. Sur le circuit, des groupes électrogènes H2 ont permis l’alimentation du Village pendant les 24 Heures, et un véhicule de fonction H2 (une Toyota Mirai) est également utilisé pour les déplacements. Différents projets sont en cours d’élaboration avec des start up de cet environnement H2.
    Pour participer à ce déploiement au niveau régional, national voire international, l’ACO entretient des liens étroits avec la Commission Européenne, sur la thématique hydrogène pour des projets de ravitaillement, de pédagogie, de formation, de normes... Après avoir signé le 22 novembre 2019 une lettre d’Intention à Bruxelles avec le FCH JU et Hydrogen Europe, l’ACO a poursuivi ses échanges avec les représentants européens dont Henrik Hololei (DG Mobilité et transport de la commission européenne) ou encore Mauro Petriccione (DG Climat de la commission européenne), l’ACO a participé à la venue au Mans de la Commissaire Européenne Mariya Gabriel, en charge de la Recherche, Innovation, Education et Sport. Des programmes d’information, de pédagogie par le jeu, de sécurité routière- sécurité environnementale sont aussi proposés par l’ACO auprès des jeunes générations pour les sensibiliser à la mobilité décarbonée, à la défense de la planète. Aujourd’hui et demain. On peut être passionné et responsable.

    Mobilité

  • alt
    La classique mancelle et l’ACO bénéficient également de l’accréditation environnementale 2 étoiles de la FIA. Il s’agit d’une étape vers l’accréditation 3 étoiles que l’ACO vise dès 2023.
    En 2022, les 24 Heures du Mans sont également devenues signataires de la charte des 15 Engagements du Ministère des Sports et du WWF France.
    Le circuit Bugatti est par ailleurs classé 4ème du Sustainable Circuits Index qui évalue les performances de plus de cent circuits dans le monde. Il a reçu une notation de 3 coupes (sur 4 possibles).

    Par ailleurs, le Golf des 24 Heures a reçu en 2021 le label Argent Golf pour la Biodiversité pour son engagement sur la protection de la faune et de la flore sur son parcours.

    LABEL &
    CHARTES

Découvrez nos autres piliers

Actualités
Développement durable

Gérard Larrousse en MissionH24
24h Le Mans08/11/2022

Gérard Larrousse en MissionH24

Double vainqueur des 24 Heures du Mans, en 1973 et 1974 sur Matra, le pilote qui s'est aussi illustré en rallye, évoluant également en F1, était passager aujourd'hui sur le circuit Paul Ricard au Castellet d'un prototype inconnu pour le coureur expérimenté qu'il est : il a découvert la LMPH2G de MissionH24, une voit...

Lire l'article
Bain de foule pour MissionH24 à la Baule-Escoublac
24h Le Mans08/09/2022

Bain de foule pour MissionH24 à la Baule-Escoublac

Invité à l’occasion de l’année automobile 2022 de la ville de la Baule-Escoublac, le programme hydrogène de l’Automobile Club de l’Ouest avec GreenGT a présenté la mobilité zéro émission au grand public, en faisant des démonstrations avec le prototype LMPH2G sur le front de mer. Spectaculaire et instructif.

Lire l'article
MissionH24 en vedette au Festival of Speed de Goodwood
24h Le Mans27/06/2022

MissionH24 en vedette au Festival of Speed de Goodwood

Quatre jours de fête mécanique pour plus de 200 000 visiteurs, le 29e Festival of Speed de Goodwood, libéré des contraintes sanitaires des deux dernières éditions, a enregistré un succès historique. Et les prototypes de course du programme MissionH24 ont été l’objet de beaucoup d’attention, en piste comme dans le pa...

Lire l'article
Tous les articles