24 heures du Mans 1986 : un trio majeur pour Porsche
Retour

24 heures du Mans 1986 : un trio majeur pour Porsche

En attendant l'ouverture de la billetterie de la 84e

Après la 917, la 936, la 935 et la 956, la 962 C est la cinquième Porsche à triompher dans la Sarthe. Il s'agit à l'origine d'une adaptation de la 956 pour le championnat d'endurance américain IMSA, apparue en 1984... avant que le constructeur allemand et certains de ses clients ne décident de la faire courir au Mans. Elle entre dans l'histoire des 24 Heures en 1985 grâce à Hans-Joachim Stück, qui signe à son volant la moyenne la plus élevée pour la pole position (251, 815 km/h). Associé au Britannique Derek Bell, triple vainqueur (1975-81-82) à cette époque, l'Allemand termine troisième.

En 1986, le duo est rejoint par l'Américain Al Holbert. Ils forment un trio d'expérience, empreint d'une forte relation avec Porsche. Fils de l'un des plus grands pilotes de l'entre-deux Guerres mondiales, Hans-Joachim Stück scelle son destin grâce à sa pole position de 1985 : jusqu'en 1998, il pilotera à douze reprises des Porsche au Mans. En 26 participations, Derek Bell en compte quatorze au volant des prototypes 917, 936, 956, 962 C, Kremer K8 et même 924 Carrera GT. Quant à Al Holbert, lui aussi fils de pilote, il ne fait en sept départs qu'une seule infidélité à Porsche (avec une victoire mancelle en 1983), dont il dirige même les activités en compétition aux Etats-Unis. Le 1er juin 1986, ils remportent les 24 Heures et deviennent l'année suivante le premier équipage de trois pilotes à signer deux victoires consécutives dans la Sarthe.

La billetterie des 24 Heures du Mans 2016 sera ouverte les mardi 3 (pour les membres ACO) et vendredi 6 (pour le public) novembre prochains.

Jean-Philippe Doret / ACO

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 31 MAI & DIMANCHE 1ER JUIN 1986. Derek Bell, Al Holbert et Hans-Joachim Stück signent la onzième victoire de Porsche aux 24 Heures du Mans.