24 Heures du Mans 2021 - DRM Autographe Fun remporte la Fun Cup
Retour

24 Heures du Mans 2021 - DRM Autographe Fun remporte la Fun Cup

C’est l’équipe DRM Autographe Fun qui remporte la course de Fun Cup qui se tenait ce vendredi sur le grand circuit des 24 Heures du Mans. Elle devance l'équipe Zosh Di Envir 1. No Limit Racing complète le podium.

La Fun Cup a animé la journée de vendredi sur le circuit des 24 Heures du Mans. Benoit Abdelatif, organisateur de la Fun Cup et gérant de la structure M3M, est un homme heureux. Avec 89 concurrents, le plateau a séduit les spectateurs présents. Surtout, il s'agissait de la première fois qu'une course officielle accueillait autant d'engagés en Sarthe. « Ça donne des frissons ! Nous avons commencé il y a 20 ans. Si on m’avait dit à l’époque que nous ferions un jour le lever de rideau des 24 Heures du Mans, je n’y aurais pas cru. Nous sommes dans un rêve, avec, en plus, Jacky Ickx qui donne le départ. C’est un honneur d’avoir la confiance de l’Automobile Club de l’Ouest (ACO), et de faire partie de cet événement si fort ! »

Pour cette épreuve mancelle, l’étagement de la boîte de vitesses a été revu (les 3e, 4e et 5e rapports). Les Fun Cup plafonnaient à 200 km/h dans les Hunaudières, mais cela ne limitait pas le plaisir. « Il y a des équipages qui visent la performance et ne sont que deux, d’autres qui vivent cette course exceptionnelle entre amis ou en famille et sont cinq ! Voilà une partie de la recette de la Fun Cup. Chacun fait comme il veut, et vit la course à sa manière », conclut Benoît Abdelatif.

PHOTO 1/5

Parmi les concurrents engagés, on notait certains équipages de personnalités connues du monde du sport automobile. Julien Fébreau, commentateur de la Formule 1 sur Canal+, roulait pour la première fois sur le grand circuit. « Le tracé transmet une telle dose de passion et de bonheur... Rouler sur le circuit des 24 Heures du Mans c’est génial. » Comme un clin d'oeil, Julien Fébreau est au Mans alors qu'une Alpine F1 roulera demain. « Je suis content qu’une Formule 1 vienne. Deux des grands univers du sport automobile se rejoignent, c’est une très bonne chose. Alpine a récemment gagné en F1 (Grand Prix de Hongrie) et est au plus haut niveau de l'endurance. Tout est cohérent. »

Sur la #137, on retrouvait Sylvain Lévy (de la chaîne Youtube Vilebrequin). Lui qui a l'habitude d'essayer de nombreuse voitures avec son partenaire de crime Pierre Chabrier était séduit par la Fun Cup. « La Fun Cup nous convient bien ; le pilotage est très neutre, facile. On prend vite du plaisir, c’est un peu un retour au fondamental. Toutes les voitures sont égales, ce qui permet de belles batailles en piste. »

Peu avant 15 h 30, les concurrents s'élançaient pour cinq heures d'effort. Les voitures des équipes CG Racing (la #219), WRT (#31) ou encore Milo Racing (#480) et DRM Autographe Fun (#2)  étaient aux avant-postes. Les premières boucles étaient calmes, sans incident majeur. Les pilotes avaient sans doute à coeur de ne pas « ruiner » leur course dès les premières minutes. Alors, tant au virage Dunlop que dans les Hunaudières, les passages propres s'enchaînaient. 

La première alerte était à noter lors de la sortie de la voiture de tête CG Racing #219 à Indianapolis après 2 h 50 de course. DRM Autographe Fun prenait alors les commandes avec la #2. Allait suivre une seconde partie d'épreuve voyant s'opposer cette voiture avec les équipes GPX Racing (#428), WRT (#30) mais aussi No Limit Racing (#482) et Team Petrolheads (#5). Dans la dernière heure, c'est la voiture #2 de DRM Autographe Fun qui émergeait en tête. Au jeu des ravitaillements (un relai ne doit pas durer plus de 37 minutes et un changement de pilote est obligatoire à chaque fois), Ulysse De Pauw, Matthieu De Robiano et Stéphane Lémeret sortaient vainqueurs.