24 Heures du Mans et pilotes britanniques (3/3) – Six victoires pour six pilotes
Retour

24 Heures du Mans et pilotes britanniques (3/3) – Six victoires pour six pilotes

Alors que la Saison 8 du Championnat du Monde d’Endurance FIA débute ce week-end à Silverstone (Grande-Bretagne), cette série témoigne de l'attrait des Britanniques pour l'Endurance et pour les 24 Heures du Mans. Ce troisième épisode salue six vainqueurs – au général ou de catégories – présents à Silverstone.

Sur les vingt pilotes britanniques – soit près du quart du plateau de la manche d’ouverture du Championnat du Monde d’Endurance – au départ des 4 Heures de Silverstone figurent un vainqueur du général et cinq vainqueurs de catégorie.

Guy Smith et la légende Bentley – Pilote de la Ginetta n°6 dans la catégorie LMP1 des 4 Heures de Silverstone, il a signé en 2003 l’apothéose du retour de Bentley aux 24 Heures du Mans, lorsqu’il s’impose avec Dindo Capello et Tom Kristensen. La huitième et dernière participation sarthoise en date de Guy Smith remonte à 2011 chez Rebellion Racing, associé à Andrea Belicchi et Jean-Christophe Boullion.

James Calado, vainqueur et champion – Depuis son arrivée chez Ferrari et AF Corse en 2015, la carrière de James Calado a pris un superbe envol. Couronné (avec Alessandro Pier Guidi) Champion du Monde d’Endurance FIA des Pilotes GT en 2017, il triomphe dans la catégorie LMGTE Pro des dernières 24 Heures du Mans… Un superbe cadeau d’anniversaire pour le Britannique, devenu jeune trentenaire (le 13 juin) pendant cette édition 2019.

Oliver Jarvis, quatre podiums et une victoire – Ancien pilote d’usine Audi en LMP1, Oliver Jarvis a rapidement fréquenté le podium sarthois, terminant troisième avec la marque aux anneaux en 2012, 2013 et 2016. Il gagne une position en 2017, avec une deuxième place du général assortie de la victoire en catégorie LMP2 avec Thomas Laurent et Ho-Pin Tung (Jackie Chan DC Racing). Aux 4 Heures de Silverstone, il sera le coéquipier de Guy Smith au volant de la Ginetta n°6.

Will Stevens, la fusée anglaise – Depuis son arrivée en endurance en 2016, il n’a fallu que quelques mois à Will Stevens pour devenir l’un des plus brillants pilotes de la catégorie LMP2, avec deux victoires consécutives en Championnat du Monde d’Endurance. En 2017, il montre l’étendue de son registre en remportant la catégorie LMGTE Am des 24 Heures du Mans avec la Ferrari de l’équipe britannique JMW Motorsport, associé à Rob Smith et Dries Vanthoor. Pour la Saison 8, il est pilote Jackie Chan DC Racing à plein temps… Et s’annonce d’ores et déjà comme l’un des grands favoris du plateau LMP2.

Darren Turner et Jonny Adam, les experts d’Aston Martin – Depuis le retour d’Aston Martin aux 24 Heures du Mans et en endurance en 2005, Darren Turner a signé dans la Sarthe deux victoires de catégorie consécutives avec le constructeur britannique (2007 et 2008). Il a dû toutefois patienter jusqu’en 2017 pour sa troisième victoire… conquise en LMGTE Pro grâce à son coéquipier Jonny Adam, qui sort vainqueur dans l’avant-dernier tour de course d’un duel flamboyant avec la Corvette de Jordan Taylor.

PHOTOS : LE MANS (SARTHE, FRANCE), 24 HEURES DU MANS, JUIN 2019. De haut en bas : James Calado, Oliver Jarvis, Will Stevens, Darren Turner et Jonny Adam.