24 Heures du Mans - Filipe Albuquerque et l'ascension de United Autosports
Retour

24 Heures du Mans - Filipe Albuquerque et l'ascension de United Autosports

En 2020, les septièmes 24 Heures du Mans de Filipe Albuquerque seront les quatrièmes au sein de l’équipe britannique United Autosports, qu’il a rejointe en 2017. Sur la lancée d’une série victorieuse exceptionnelle tant en Championnat du Monde d’Endurance FIA qu’en European Le Mans Series, le pilote portugais et ses coéquipiers Paul di Resta et Phil Hanson font partie des favoris de la catégorie LMP2.

Après deux éditions disputées en tant que pilote d’usine Audi en LMP1, Filipe Albuquerque est aujourd’hui l’un des fers de lance de la catégorie LMP2, tout d’abord avec RGR Sport en 2016 puis, depuis trois ans, avec United Autosports. Il a ainsi connu le passage de témoin entre deux générations de prototypes LMP2. « En fait, c’est un énorme pas en avant, indique-t-il. Je me souviens encore de la première fois où j’ai piloté un prototype LMP2 actuel: j’étais stupéfait par la puissance et l’appui. Même s'il était difficile à piloter, je ne me verrais revenir aux « anciennes » LMP2 ; elles seraient beaucoup trop lentes. »

Dans le parcours de Filipe Albuquerque, l’entrée en piste des LMP2 actuelles coïncide avec sa relation au long cours avec United Autosports. « J’ai rencontré Richard (Dean, ndlr) et Zak (Brown, ndlr) à Daytona en 2017 alors qu’ils montaient leur équipe LMP2, se souvient le pilote portugais. Ils m’ont parlé de leur projet, qui était très intéressant. Et même s’ils débutaient en LMP2, ils avaient beaucoup d’expérience en GT et ils venaient d’être titrés en LMP3 en European Le Mans Series. » En Richard Dean, Filipe Albuquerque côtoie également un ancien vainqueur de catégorie des 24 Heures (sur Panoz en 2006) : « Oui, quoi que je réussisse, Richard me rappelle qu’il a gagné au Mans, alors je me calme ! » (rires)

Ces trois dernières saisons, Filipe Albuquerque accompagne l’ascension irrésistible de United Autosports. L’équipe anglaise rejoint la Sarthe sur une série exceptionnelle de six victoires : trois en Championnat du Monde d’Endurance FIA et autant en European Le Mans Series. L’objectif est bien sûr de poursuivre sur cette lancée au Mans, même si le caractère des 24 Heures rend tout pronostic aléatoire : « Je pense que la grande leçon à retenir du Mans, c'est qu’il n’est pas nécessaire d’être le pilote ou la voiture les plus rapides pour gagner, analyse Filipe Albuquerque. Aujourd’hui, il faut faire une course exempte de tout souci. Je suis aussi confiant que je l’étais en début de saison, je sais que nous disposons de tous les outils pour gagner des courses, j’ai une grande équipe, de grands ingénieurs, mécaniciens et coéquipiers, mais personne ne peut garantir la victoire. Alors, tant que je n'ai pas gagné la prochaine course, je travaille toujours aussi dur que si  j’avais perdu la précédente. J’ai déjà eu trop de malchance au Mans : je suis en quête de ma première victoire. Quelle que soit la catégorie, ce que je veux, c'est gagner. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, ESSAIS LIBRES, JEUDI 17 JUIN 2020. Des pilotes United Autosports, Filipe Albuquerque est le seul à avoir piloté en catégorie LMP1, en tant que pilote d'usine Audi.