24 Heures du Mans - Glickenhaus crée la surprise et devance Toyota lors de la Journée Test
Retour

24 Heures du Mans - Glickenhaus crée la surprise et devance Toyota lors de la Journée Test

Les 62 concurrents de cette 89e édition des 24 Heures du Mans viennent d'en terminer avec les neuf heures d'essais programmées ce dimanche, dans le cadre de la Journée Test. Une journée marquée par les débuts de la catégorie Hypercar dans laquelle le tenant du titre, Toyota, s'est fait surprendre par Glickenhaus.

26°C dans l’air et 46°C sur la piste, telles étaient les conditions quand la seconde partie de la Journée Test s’est ouverte à 14 heures, ce dimanche. Le Japonais Nakajima (Toyota GR010 Hybrid #8) profitait de ce début d’après-midi ensoleillé pour battre le meilleur temps de la séance du matin, dès son premier tour lancé (3’30’’440). Son compatriote Kobayashi le suivait de près sur la voiture sœur #7 (3’30’’594). Une demi-heure plus tard, l’Alpine A480 s’intercalait entre ses concurrentes Hypercar en réalisant un chrono de 3’30’’276, avec André Negrão à son volant. À 15 h 45, Brendon Hartley (Toyota GR010 Hybrid #8) franchissait la barre des trois minutes trente (3’29’’643) alors que la Toyota #7 était vue en tête-à-queue au virage du Tertre Rouge quelques instants après, sans conséquence.

Les deux Glickenhaus 007 LMH (#708 et #709) progressaient peu à peu dans l’après-midi, se rapprochant de leurs concurrentes directes, et mettant à distance les LMP2 de la catégorie inférieure au fil du travail de réglages. 

Cette après-midi d'essais a été l’occasion de simuler les procédures de slow zones et de voiture de sécurité. À noter que les règles sous régime de voiture de sécurité (safety car) sont modifiées cette année. Les voitures 2e de leur catégorie seront autorisées, une fois par procédure, à dépasser la première voiture de sécurité qu’elles rejoignent (il y en a trois pour couvrir les 13,626 km du circuit des 24 Heures), pour rejoindre l’arrière de la file du safety car suivant.

En catégorie LMP2, l’ancien pilote de Formule 1 et équipier de Romain Grosjean, Kevin Magnussen, faisait connaissance avec le circuit des 24 Heures. Rappelons que le Danois fait équipe avec deux compatriotes, dont son père Jan, qui après une courte carrière en F1, a été longtemps titulaire en endurance pour Corvette. De son côté, Patrick Pilet améliorait la marque sur l’Oreca-Gibson #48 Idec Sport, alors que la seconde voiture de l’écurie restait clouée à son stand après ses mésaventures de la matinée. Peu avant 17 heures, Fabio Scherer perdait le contrôle de son prototype et allait taper le rail au virage d’Indianapolis. Il parvenait à rentrer à son stand par la suite, aileron arrière touché.

La catégorie LMGTE Pro a vu la forte progression de la Porsche #72 Hub Auto Racing qui a gagné trois bonnes secondes sur son meilleur chrono du matin. Le travail de réglages de la première demi-journée payait dans la seconde. À noter que la Corvette #63 n’a pris la piste que très tard, après avoir été contrainte à un changement de groupe propulseur (moteur et boîte de vitesses). C’est un gros désavantage pour l’équipe américaine dont la C8.R posait ses roues pour la première fois au Mans ce dimanche. Ferrari et Porsche ont poursuivi leur travail pendant ce temps, espérant distancer déjà un peu les deux Corvette. Bruni partait à la faute au volant de la Porsche #91 à une demi-heure de la fin de la séance.

En LMGTE Am, après quelques hors-piste et autres détours par les bacs à graviers, sans conséquence majeure pour les différentes voitures impliquées, c’est Porsche et Harry Tincknell (#99 Proton Competition) qui établissent la référence de l’après-midi, et celle de la journée par la même occasion.

Le top 5 du classement général à l’issue de la Journée Test :

  1. Glickenhaus 007 LMH #708 – 3’29''115
  2. Toyota GR010 Hybrid #7 - 3'29''340
  3. Toyota GR010 Hybrid #8 - 3'29''622
  4. Alpine A470-Gibson #36 3'30''111
  5.  Glickenhaus 007 LMH #709 - 3'30''924

Les meilleurs chronos des trois autres catégories :

  • LMP2 : Oreca 07-Gibson #48 – Idec Sport – 3’31’’105
  • LMGTE Pro : Porsche 911 RSR #79 – 3’52’’938
  • LMGTE Am : Porsche 911 RSR-19 #99 – 3’54’’472

Les voitures seront de retour en piste mercredi pour les deux premières séances d’essais libres (14 heures - 17 heures et 22 heures minuit) et la séance de qualification (19 heures - 20 heures).

 

PHOTO 1/4