24 Heures du Mans - L'art de conduire sous la pluie (4) : Porsche 935, 1979
Retour

24 Heures du Mans - L'art de conduire sous la pluie (4) : Porsche 935, 1979

Au fil de l

La 47e édition des 24 Heures du Mans a été marquée par une véritable déroute des prototypes (Porsche, Mirage et Rondeau) et a vu la victoire de la Porsche 935. Cette extrapolation course de la 911 est née en 1976, afin de répondre à une nouvelle réglementation dite "Groupe 5".

Dominateurs en début de course mais retardés par divers ennuis, les prototypes 936 d'usine laissent le commandement à la 935 K3 des futurs vainqueurs Klaus Ludwig-Don & Bill Whittington (n°41). Sous la pluie diluvienne qui s'invite à partir de la mi-course, elle est poursuivie par l'autre 935 (n°70) pilotée par Paul Newman-Rolf Stommelen-Dick Barbour... Lorsque Don Whittington, arrêté sur le circuit le dimanche matin, procède à une réparation de fortune, le public et les médias se mettent à rêver d'une victoire de Paul Newman, neuf ans après le rendez-vous manqué de Steve McQueen. Mais la 41 parvient à rentrer à son stand pour réparation. Et si l'écart entre les deux premiers tombe à trois tours, la 70 connaît elle-même des problèmes et les positions ne changeront plus jusqu'au drapeau à damier.

A l'arrivée, les Porsche 935 occupent les trois premières places. Premier prototype à l'arrivée la Rondeau de Jean Ragnotti-Bernard Darniche pointe en cinquième position, à dix-huit tours. Ces 24 Heures dantesques ont récompensé un équipage insolite. Eminent professionnel et spécialiste de Porsche, l'Allemand Klaus Ludwig signe la première de ses trois victoires sarthoises. A ses côtés, les frères Whittington seraient une manière de gentlemen-drivers, devenus pilotes par passion familiale. Un équipage qui résumerait à sa manière l'esprit des 24 Heures du Mans...

Jean-Philippe Doret / ACO

Photo (D.R - ARCHIVES ACO) : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, DIMANCHE 10 JUIN 1979, COURSE. Préparateurs spécialistes de Porsche, les frères Manfred et Erwin Kremer offrent à la 935 son unique victoire mancelle, avec au volant Klaus Ludwig et les frères Whittington.