24 Heures du Mans – Nissan, trente ans d’histoires aux 24 Heures du Mans
Retour

24 Heures du Mans – Nissan, trente ans d’histoires aux 24 Heures du Mans

NISMO (acronyme des deux premières syllabes de Nissan Motorsports) a écrit des pages importantes de l’histoire des 24 Heures du Mans et de l’endurance, depuis sa première visite sarthoise il y a vingt-huit ans.

NISMO (acronyme des deux premières syllabes de Nissan Motorsports) a écrit des pages importantes de l’histoire des 24 Heures du Mans et de l’endurance, depuis sa première visite sarthoise il y a vingt-huit ans. Avec notamment depuis 2011 de nombreuses initiatives hors des sentiers battus.

1986
-Première apparition de NISMO aux 24 Heures du Mans, avec à l’arrivée la seizième place de Masahiro Hasemi-Takao Wada-James Weaver.

1990
-Nissan est le premier constructeur japonais à signer la pole position des 24 Heures du Mans, grâce au pilote britannique Mark Blundell. Cette même année, le trio Toshio Suzuki-Masahiro Hasemi-Kazuyoshi Hoshino termine cinquième, après avoir été le premier équipage 100 % japonais à mener la course.

1998
-Kazuyoshi Hoshino, Aguri Suzuki et Masahiko Kageyama sont le premier équipage japonais à monter sur le podium des 24 Heures (troisièmes).

1999
-Le 7 novembre, Nissan remporte les 1000 km de Fuji, la toute première course d’endurance organisée par l’Automobile Club de l’Ouest en Asie. Le Français Erik Comas et les Japonais Satoshi Motoyama et Masami Kageyama sont au volant du prototype Nissan R391.

2011
- Nissan effectue son retour en prototypes en tant que motoriste et remporte d'emblée la catégorie LM P2 aux 24 Heures du Mans avec l'équipe britannique Greaves Motorsport.
-L’Espagnol Lucas Ordonez est le premier pilote issue de la Nissan GT Academy, créée en partenariat avec l’éditeur de jeux vidéos PlayStation, à disputer les 24 Heures. Il termine deuxième de la catégorie LM P2 avec l'écurie française Signatech Nissan.

2012
-Nissan est partenaire de la DeltaWing, première allocataire du 56e Stand des 24 Heures, réservé à un prototype innovant courant hors classement.

2013
-Nissan est le motoriste de l’équipe française OAK Racing, victorieuse de la catégorie LM P2 aux 24 Heures du Mans et dans le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.
-Nissan est également associé au retour d’Alpine en compétition, avec à la clé le titre LM P2 en European Le Mans Series.

2014
-Nissan occupe le 56e Stand des 24 Heures du Mans avec la ZEOD RC.
-Nissan annonce son retour en prototypes LM P1 pour 2015.
-Nissan est désigné motoriste officiel de la catégorie LM P3, en piste en 2015 en European Le Mans Series et Asian Le Mans Series.