24 Heures du Mans Virtuelles – Paroles de Jean-Eric Vergne et Simon Pagenaud
Retour

24 Heures du Mans Virtuelles – Paroles de Jean-Eric Vergne et Simon Pagenaud

Les pilotes Jean-Eric Vergne et Simon Pagenaud ont récemment participé à l’émission Le Club Eurosport dédiée aux 24 Heures du Mans Virtuelles (13 et 14 juin 2020). Ils ont tous les deux évoqués leurs ambitions ainsi que la manière dont ils vont vivre cet événement.

Jean-Eric Vergne (trois participations aux 24 Heures du Mans) sera au départ des 24 Heures du Mans Virtuelles avec l’équipe Veloce Esports 1. Il partagera le baquet virtuel de l’Oreca 07 LMP2 #24 avec le pilote de Formule 1, Pierre Gasly, et les Simracers Jarno Opmeer et Isaac Gillissen. « Le simulateur chauffe dur mais c’est très sympathique. Nous nous sommes entraînés avec Stoffel Vandoorne et les autres pilotes des équipes Veloce Esports. Nous menons des tests comme nous le ferions dans la vraie vie. Nous essayons de comprendre le mécanisme du jeu parce que les setups que nous utilisons en réalité ne sont pas forcément bons sur simulateur. Nous avons tout à apprendre », explique-t-il. Le pilote français et son équipe prennent cet événement très au sérieux. Les tests des différents setups sont répartis entre les pilotes. Ils mettent leurs conclusions en commun pour savoir quelle direction prendre dans les réglages de leur prototype. « Nous établissons notre stratégie en matière de pneumatiques. Les dégâts de la voiture sont très réalistes. Si nous touchons un mur, l’aileron arrière se détache par exemple. La course va être très difficile. Il y a 200 pilotes et pas des moindres avec la présence de pilotes de Formule 1, de Formule E et du FIA WEC. Il y a vraiment un plateau exceptionnel. Les organisateurs mettent énormément d’énergie pour faire en sorte que cette course se passe correctement. J’ai fait installer la fibre à mon domicile pour être sûr de ne pas rencontrer de coupures », précise le pilote de G-Drive Racing en Endurance. Enfin, il livre ses ambitions pour cette course unique : « Ce sera vraiment bon enfant. Nous voulons avoir une bonne voiture afin de bien figurer. Cependant, il y a des gens en face de nous dont c’est leur métier. Max Verstappen ou Lando Norris ont grandi avec des simulateurs, des jeux de simulation. Les week-ends où il n’y a pas de courses, ils les passent sur leur simulateur. Ce sont des acharnés de jeux et je pense qu’ils seront imbattables. Le but c’est de ne pas faire d’erreur, de terminer la course et de bien figurer. Je n’y participe pas avec des prétentions de victoire. »

100 heures d’entraînement pour Simon Pagenaud

Simon Pagenaud, premier pilote français titré en IndyCar et vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis en 2019 sera aussi de la partie. Nous retrouverons le pilote poitevin au volant de l’Oreca 07 LMP2 #6 de Team Penske. Il aura pour coéquipiers Juan Pablo Montoya, Dane Cameron et Ricky Taylor. Ce sera le seul équipage sans Simracers. « Nous sommes là pour soutenir les 24 Heures du Mans et distraire les gens. C’est un bel événement qui va réunir des grands noms du sport automobile, de grandes écuries de tous horizons. Faire rouler le Team Penske c’est extraordinaire et ça permet de soutenir le rapprochement entre l’IMSA et l’ACO ainsi que le changement de règlement qui aura lieu en 2022. De mon côté, je voulais y participer parce que j’ai déjà effectué 100 heures d’entraînement sur la plateforme de simulation. Se retrouver dans la ligne droite des Hunaudières, au volant, de nuit, ça paraît tellement réel que ça en est incroyable », témoigne celui qui compte quatre participations aux 24 Heures du Mans dont trois au volant d’une Peugeot 908.

Comme un clin d’œil, le départ des 24 Heures du Mans Virtuelles sera donné par Tony Parker, ancien basketteur professionnel et français parti aux Etats-Unis pour réussir, comme Simon Pagenaud. « Il a eu une carrière extraordinaire et c’est génial de constater qu’il s’intéresse autant à l’automobile. Il y a plein de raisons de regarder cette course. Voir tous ces grands noms du sport automobile s’amuser ensemble c’est super et je suis ravi d’en faire partie ».
Si le départ des 24 Heures du Mans Virtuelles sera donné à 15 heures, heure de Paris, pour Simon Pagenaud qui réside en Caroline du Nord, il sera 9 heures du matin. « Ma femme sera présente à mes côtés. Ça va être une longue journée et un moment sympa que je vais aussi partager avec des amis qui vont venir à la maison. J’espère que nous irons au bout. Ça va être l’occasion de donner du baume au cœur aux ingénieurs de l’équipe qui sont chez eux », conclut le pilote.

Retrouvez la liste des engagés des 24 Heures du Mans Virtuelles et comment suivre la course.

Lire aussi : 24 Heures du Mans Virtuelles – Patric Pilet (Porsche) présente son simulateur.

PHOTO : L'Oreca 07 LMP2 #24 de Veloce Esports 1 confiée à Jean-Eric Vergne, Pierre Gasly et les Simracers Jarno Opmeer et Isaac Gillisen.