ALMS et Grand Am : un samedi d’endurance en Amérique
Retour

ALMS et Grand Am : un samedi d’endurance en Amérique

ALMS et Grand Am : un samedi d’endurance en Amérique

Avant de se réunir sous la bannière de la nouvelle série United SportsCar Racing qui verra le jour en 2014, l’American Le Mans Series et le Grand Am ont offert un beau week-end de course sur deux circuits emblématiques.

L’American Le Mans Series (ALMS) était en Californie, sur le circuit urbain de Long Beach, dans la banlieue de Los Angeles, pour la deuxième manche 2013. Après sa déconvenue lors des 12 Heures de Sebring pour l'ouverture de la saison, la Honda des champions en titre Klaus Graf et Lucas Luhr (Muscle Milk Pickett Racing) a renoué avec la victoire. Partie depuis la pole position, Rebellion Racing (quatrième des 24 Heures du Mans 2012 et lauréate du trophée des équipes privées du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2012) a été battue sur la stratégie à une heure de l’arrivée. Lors du dernier arrêt au stand, les deux voitures ont changé de pneus, mais Neel Jani a été relayé par Nick Heidfeld sur le coupé Lola-Toyota, tandis que Klaus Graf est resté au volant de sa Honda, et a pu ainsi repartir en tête. C’est un week-end 100 % victorieux pour Honda en prototypes, avec le doublé de l’écurie Extreme Speed Motorsports en catégorie LM P2. C'est un premier succès pour l'équipe créée par Scott Sharp, qui vient de passer dans cette catégorie après avoir précédemment aligné des Ferrari 458 Italia. La course des GT s'est achevée sur un autre doublé : celui des BMW Z4 GTE, emmené par Maxime Martin et Bill Auberlen.

Pendant ce temps, le Grand Am se rendait pour la première fois à Road Atlanta pour sa quatrième course 2013. Ce circuit est, depuis quinze ans, l’un des hauts lieux de l’ALMS, qui achève traditionnellement sa saison avec la course de Petit Le Mans (dix heures ou 1000 miles, soit 1 600 km), devenu aujourd’hui l’un des grands rendez-vous de l’endurance avec les 24 Heures du Mans et les 12 Heures de Sebring. C’est le premier symbole du rapprochement des deux séries américaines, qui a vu la victoire de la BMW-Riley des Scott Pruett et Memo Rojas, devant la Ford-Riley de Ryan Dalziel et Alex Popow. Cette dernière voiture est engagée par l’écurie américaine Starworks Motorsports, qui avait remporté la catégorie LM P2 au Mans l’an passé avec une Honda HPD ARX-03b.

Les deux séries se retrouveront pour un week-end de course commun dans le courant de l’été 2013 sur le circuit de Road America (Elkhart Lake, Wisconsin). Le Grand Am courra le samedi 10 août, et l’American Le Mans Series le dimanche 11.

Jean-Philippe Doret / ACO