ELMS – G-Drive Racing remporte les 4 Heures du Castellet 2021
Retour

ELMS – G-Drive Racing remporte les 4 Heures du Castellet 2021

L’Aurus 01-Gibson #26 de G-Drive Racing a décroché sa première victoire de la saison en remportant les 4 Heures du Castellet. Au classement provisoire du championnat, l’équipe russe se rapproche d’Orlen Team WRT.

Après quatre heures de course frénétiques, l’Aurus 01-Gibson #26 de G-Drive Racing a franchi la ligne d’arrivée des 4 Heures du Castellet en gagnante. Roman Rusinov, Franco Colapinto et Nyck de Vries décrochent leur première victoire de la saison. « Nous avons eu des petits soucis lors des deux premières courses et il fallait réagir. Nous avons essayé d’appliquer une autre stratégie. Je suis vraiment heureux de ce scénario », a confié Roman Rusinov à l’issue de la course. Les deux Oreca 07-Gibson de United Autosports complètent le podium avec la #22 devant la #32. Alors qu’elle avait remporté les deux premières manches de la saison, l’Oreca 07-Gibson #41 d’Orlen Team WRT se classe cinquième. Au classement du championnat, les écarts se resserrent. Orlan Team WRT conserve la tête avec 60 points mais G-Drive Racing possède désormais trois points de retard.
L’Oreca 07-Gibson #41 d’Association SRT41 engagée en catégorie Innovative Car conclut la course en 25e position. Cette voiture qui avait précédemment participé aux 4 Heures de Barcelone prépare la 89e édition des 24 Heures du Mans (21-22 août 2021). Rappelons que ce prototype est notamment confié à deux pilotes en situation d’handicap : Nigel Bailly et Aoki Takuma.

La Duqueine M30-D08-Nissan #4 de DKR Engineering a livré une course parfaite en catégorie LMP3. L’équipe luxembourgeoise a pu compter sur la rapidité de son pilote Laurents Hörr pour dominer la concurrence. La Ligier JS P320-Nissan #19 de Cool Racing, victorieuse à Barcelone et au Red Bull Ring, assure le coup en décrochant la deuxième place. Enfin, la Ligier JS P320-Nissan #2 de United Autosports termine en troisième position.

En LMGTE, si l’Aston Martin Vantage AMR #95 de TF Sport a réalisé la pole position, c’est la Ferrari F488 GTE Evo #80 d’Iron Lynx qui s’est imposée. Matteo Cressoni, Rino Mastronardi et Miguel Molina ont franchi la ligne d’arrivée avec 21 secondes d’avance sur la Ferrari #55 de Spirit Of Race. Dans cette catégorie, c’est même un triplé Ferrari puisque la #88 d’AF Corse monte sur la troisième marche du podium.

La prochaine manche de l’European Le Mans Series se déroulera le 11 juillet prochain en Italie sur le circuit de Monza. L’Endurance ne s’arrête jamais puisque le week-end prochain se tiendra la deuxième manche du FIA WEC 2021 à l’occasion des 8 Heures de Portimao.