FIA WEC – Glickenhaus en pole position des TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps
Retour

FIA WEC – Glickenhaus en pole position des TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps

Pilotée par Olivier Pla, la Glickenhaus 007 LMH #708 de Glickenhaus Racing s’est adjugée la pole position des TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps. Le départ de la course sera donné ce samedi 7 mai à 13 heures.

C’est une grande première pour Glickenhaus Racing. Engagée en Championnat du monde d’endurance FIA WEC depuis l’avènement de la catégorie Hypercar, l’équipe américaine n’avait pas encore réalisé de pole position. C’est désormais chose faite puisque Olivier Pla s’est montré le pilote le plus rapide des qualifications des TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps, deuxième manche de la saison 2022. Le chrono, 2’02’’771 est deux dixièmes plus rapides que celui réalisé par Mathieu Vaxivière au volant de l’Alpine A480-Gibson #36 d’Alpine Elf Team. Kamui Kobayashi a placé la Toyota GR010 Hybrid #7 à la troisième place avec un temps de 2’03’’087.
Luis Felipe Derani, coéquipier d’Olivier Pla, a commenté cette pole position : « Nous sommes vraiment heureux et c’est une belle réussite pour Glickenhaus. Cependant, une longue course nous attend demain. Nous devons en profiter pour apprendre et nous améliorer ».

Porsche, Ferrari ou Corvette Racing, qui allait réaliser la pole position en catégorie LMGTE Pro ? Les deux 911 RSR-19 de Porsche GT Team ont rapidement pris le meilleur sur la Corvette C8.R #64 et les deux Ferrari 488 GTE Evo d’AF Corse. Dans un ultime effort, Gianmaria Bruni a placé la Porsche #91 en pole position devant la #92, mais l’écart entre ces deux voitures est de seulement un dixième. « Gianmaria a réalisé le travail parfait. Un seul tour, c’est suffisant pour réaliser la pole. La voiture se comporte bien depuis les premiers essais », a confié Richard Lietz. Sur la Corvette, Nick Tandy n’a pas ménagé ses efforts pour tenter de décrocher le meilleur temps mais le vainqueur des 24 Heures du Mans 2015 avec Porsche s’est finalement classé troisième.

Découvrez le Top 3 de la catégorie LMGTE Pro :

  1. Porsche 911 RSR-19 #91 – Gianmaria Bruni – 2’14’’301
  2. Porsche 911 RSR #92 – Michael Christensen – 2’14’’481
  3. Corvette C8.R #64 – Nick Tandy – 2’14’’606

Cette chasse à la pole position a également été très intense en catégorie LMP2. Pour preuve, à l’issue de celle-ci, le top 10 se tient en seulement neuf dixièmes ! Louis Deletraz (Oreca 07-Gibson #9), Filipe Albuquerque (Oreca #22), Robin Frijns (Oreca #31), Will Stevens (Oreca #38) et Norman Nato (Oreca #41) ont été les pilotes les plus en vues durant ces qualifications. Finalement, c’est Alessio Rovera avec l’Oreca #83 d’AF Corse qui a mis tout le monde d’accord. Le pilote italien s’est octroyé la pole position grâce à un chrono de 2’04’’246. « C’était une session intense. Nous avons beaucoup travaillé durant les essais libres afin d’être dans le match. Mon temps est incroyable. L’équipe a fait un travail exceptionnel avec cette voiture », a expliqué Rovera.

Ci-dessous le Top 3 de la catégorie LMP2 :

  1. Oreca 07-Gibson #83 – Alessio Rovera – 2’04’’246
  2. Oreca 07-Gibson #31 – Robin Frijns – 2’04’’290
  3. Oreca 07-Gibson #22 – Filipe Albuquerque – 2’04’’451

En catégorie LMGTE Am, Ben Keating (Aston Martin Vantage AMR #33) s’est d’abord montré le plus rapide. Puis, Sathoshi Hoshino (Aston Martin #777) et Paul Dalla Lana (Aston Martin #98) se sont disputés la pole position. Cependant, en toute fin de séance, Keating est repassé en tête. Si bien que nous retrouvons deux Aston Martin aux deux premières places alors que la Porsche 911 RSR #56 de Team Project 1 est parvenue à se hisser à la troisième place.

Voici le Top 3 de la catégorie LMGTE Am :

  1. Aston Martin Vantage AMR #33 – Bean Keating – 2’17’’408
  2. Aston Martin Vantage AMR #98 – Paul Dalla Lana – 2’18’’912
  3. Porsche 911 RSR-19 #56 – Brendan Iribe – 2’19’’700