FIA WEC – Le calendrier 2023 dévoilé
Retour

FIA WEC – Le calendrier 2023 dévoilé

Le championnat du monde d’endurance de la FIA a annoncé son calendrier 2023. Sept manches seront au programme.

Le calendrier du championnat du monde d’endurance FIA WEC 2023 a été dévoilé. Celui-ci comprend l’édition centenaire des 24 Heures du Mans qui se déroulera à sa date traditionnelle de la mi-juin ainsi qu’une nouvelle course au Portugal.

La onzième saison du FIA WEC débutera avec le Prologue Officiel à Sebring les 11 et 12 mars, suivi de la première course de la saison, les 1000 Miles de Sebring le 17 mars à l’occasion du « Super Sebring ». Les 6 Heures de Portimão sur le circuit international d’Algarve auront lieu le 16 avril. Ce sera la deuxième fois que le WEC courra sur ce circuit qui avait précédemment organisé une course de 8 heures en 2021. Deux semaines après, les équipes se retrouveront pour les TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps. Cette course a toujours figuré au calendrier du championnat depuis sa création (en 2012). Elle est considérée comme la meilleure préparation aux 24 Heures du Mans. Le mois de mai permettra aux équipes de se préparer pour la classique mancelle.

Aux 24 Heures du Mans, les constructeurs les plus prestigieux au monde, Ferrari, Porsche, Peugeot, Toyota, Cadillac et Glickenhaus se disputeront le superbe Trophée du Centenaire, créé en association avec la Monnaie de Paris.

Après Le Mans, les concurrents disputeront les 6 Heures de Monza (19 juillet) puis les 6 Heures de Fuji (10 septembre). La saison se conclura une nouvelle fois avec les 8 Heures de Bahreïn, le 4 novembre.

Le calendrier de la saison 2023 du championnat du monde d’endurance FIA WEC est ainsi établi :

  • 11-12 mars : Prologue officiel à Sebring
  • 17 mars : 1000 Miles de Sebring
  • 16 avril : 6 Heures de Portimão
  • 29 avril : TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps
  • 10-11 juin : 24 Heures du Mans
  • 9 juillet : 6 Heures de Monza
  • 10 septembre : 6 Heures de Fuji
  • 4 novembre : 8 Heures de Bahreïn

Richard Mille, président de la Commission endurance de la FIA : « Nous attendons tous avec impatience la saison 2023 depuis l'introduction de la catégorie Hypercar dans le Championnat du Monde d'Endurance de la FIA. La gamme de marques de voitures de sport emblématiques témoigne du travail effectué en arrière-plan au cours des deux dernières années et du fait que les réglementations sont pertinentes pour les constructeurs. Elle est aussi la preuve de l'attrait croissant des courses d'endurance dans le monde. Le calendrier en sept manches est une évolution naturelle du calendrier que nous connaissons bien des années précédentes et qui fournira aux constructeurs automobiles impliqués une scène pour présenter leurs voitures de rêve sur une variété de circuits de classe mondiale et de marchés mondiaux clés. L'édition du centenaire des 24 Heures du Mans sera le point central de la saison et je suis extrêmement heureux que cela ait été pris en considération lors de l'approbation du calendrier de la Formule 1 par le Conseil Mondial du Sport Automobile. Cela souligne la coopération de la FIA en tant qu'instance dirigeante du sport automobile mondial avec les parties prenantes des plus grands championnats du monde. »

Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Une saison exceptionnelle attend les concurrents et passionnés d’endurance. Avec sept courses au programme en 2023, le FIA WEC gagne une manche par rapport aux précédentes saisons et revient avec un calendrier plus dense, tout en conservant une prudence nécessaire dans cette période instable. Trois circuits mythiques lanceront la saison, avec le grand retour de Portimao, tracé exigeant et très apprécié des pilotes. À mi-saison, les 10 et 11 juin 2023, tous les yeux seront rivés sur le centenaire des 24 Heures du Mans. Un évènement hors norme, que les plus grands constructeurs au monde tenteront de remporter. La fin d’année sera également palpitante avec la manche de Monza, temple de la vitesse, et au Bahreïn. Cette 11e saison du FIA WEC s’annonce particulièrement relevée ! »

Mohammed Ben Sulayem, président de la Fédération Internationale de l’Automobile : « Je suis très heureux de voir le championnat du monde d’endurance FIA monter en puissance. Je tiens à remercier toutes les personnes impliquées – la FIA, l’ACO et le promoteur du championnat du monde d’endurance de la FIA. Grâce aux efforts du promoteur, le championnat bénéficie d’un calendrier solide et stable. La course d’endurance la plus prestigieuse au monde, les 24 Heures du Mans fêtent leur centenaire, évitant à cette occasion un clash avec un grand prix de Formule 1. De plus, la catégorie Hypercar verra un plus grand nombre d’engagés, il y a donc beaucoup à attendre de cette nouvelle saison ».

Frédéric Lequien, président directeur général du championnat du monde de la FIA : « Nous sommes très heureux d’annoncer la calendrier 2023 du championnat du monde d’endurance de la FIA. C’est une période très excitante pour le FIA WEC avec la croissance de notre catégorie Hypercar et l’ajout d’une nouvelle course avec un retour au Portugal. Portimão a montré son potentiel lorsque nous y avons couru en 2021, c’est donc fantastique d’y retourner l’année prochaine. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec toutes nos parties prenantes pour produire un calendrier qui répond aux besoins de nos participants et de nos fans. 2023 devrait offrir une saison fantastique et nous avons hâte qu’elle commence ».