FIA WEC – Les pilotes ont rendez-vous avec les bosses et les fans de Sebring
Retour

FIA WEC – Les pilotes ont rendez-vous avec les bosses et les fans de Sebring

Le départ des 1000 Miles de Sebring sera donné dans exactement 30 jours, le 15 mars. L’excitation est de mise chez les fans mais aussi pour les pilotes. Ces derniers livrent leur vision du tracé de Sebring et évoquent l’ambiance qui y règne durant les épreuves.

Dans 30 jours, les acteurs du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC se retrouveront en Floride sur le mythique circuit de Sebring à l’occasion des 1000 Miles de Sebring. Cette épreuve sera la sixième manche de la Super Saison du FIA WEC 2018-2019. Les fans américains s’apprêtent à vivre un grand week-end de courses d’Endurance puisque les Mobil 1 12 Hours of Sebring Presented by Auto Parts (deuxième manche du championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2019) auront lieu le lendemain. Côté pilotes, l’excitation est également au rendez-vous. Ces derniers vont relever le défi d’un tracé réputé aussi bosselé qu'exigeant.

Le circuit de Sebring (6,01 kilomètres) est un ancien aéroport militaire utilisé par les Forces aériennes de l’Armée de terre des États-Unis jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. Il emprunte encore aujourd’hui les pistes d’atterrissage constituées de plaques de béton. C’est la première fois depuis 2012 que le Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC y retourne. C’est pourquoi le championnat a interrogé les pilotes sur leur vision du tracé.

"Le revêtement très piégeur et les températures influencent énormément le niveau d'adhérence"
Andy Priaulx, Ford GT #67 de Ford Chip Ganassi Team UK

Ranger Van Der Zande, pilote de la BR Engineering BR1-Gibson #10 de DragonSpeed engagée en catégorie LMP1 avec Henrik Hedman et Ben Hanley estime : « Qu'il faut garder un niveau de régularité élevé et y aller doucement sur les bosses. Je crois que c'est la bonne manière de gagner là-bas. »
Gianmaria Bruni, pilote de la Porsche 911 RSR #91 de Porsche GT Team aux côtés de Richard Lietz livre sa recette d’un tour réussi sur ce tracé : « Il faut, comme on dit, respecter les bosses mais c'est vraiment dur d'aller très, très vite sur ce tracé. Il faut vraiment ne faire qu'un avec la voiture, avoir trouvé l'équilibre idéal et avoir confiance dans la voiture, parce que c'est la seule manière d'aller plus vite sur les bosses quand la voiture glisse dans tous les sens. » Pour Andy Priaulx (Ford GT #67 de Ford Chip Ganassi Team UK), « Le revêtement très piégeux et les températures influencent énormément le niveau d'adhérence. Ça peut aussi être un circuit assez difficile la nuit pour la fin de course, car à l'inverse d'autres tracés, il n'est pas complètement éclairé. »

Comme pour les 24 Heures du Mans, Sebring est également réputé pour son ambiance festive autour du circuit. « J'adore les sensations et l'ambiance, c'est sûr, on trouve là-bas des personnalités assez spéciales. J'ai le sentiment d'un véritable événement, un de ceux où tout le monde est partie prenante et où chacun est plutôt « expert » sur la course et ses traditions. Il n'y a rien qui ressemble à Sebring, c'est vraiment unique », affirme Harry Tincknell, coéquipier d’Andy Priaulx. James Calado, pilote de la Ferrari 488 GTE EVO #51 de l’équipe italienne AF Corse explique pourquoi les fans américains vont faire de ces 1000 Miles de Sebring, un rendez-vous exceptionnel : « Les fans rendent aussi l’ambiance de la course très caractéristique. Pour eux, c'est l'une des meilleures courses qu’il soit - ils sont vraiment passionnés en Amérique - et ce sera une belle combinaison entre nos deux championnats. Je pense que ça va attirer beaucoup de monde et je suis impatient d'y être... Sans oublier la météo en Floride. »

PHOTO 1/3

Le départ des 1000 Miles de Sebring sera donné le vendredi 15 mars à 16 heures (heure locale). Retrouvez la dernière liste provisoire des engagés.

Rendez-vous sur le site web du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC pour plus d’informations sur les 1000 Miles de Sebring.

Après les 1000 Miles de Sebring, les concurrents participeront aux Total 6 Heures de Spa-Francorchamps (4 mai 2019). La 87e édition des 24 Heures du Mans (15-16 juin 2019) constituera la Super Finale du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC 2018-2019.

Crédit photo : courtoisie de l'IMSA