Jaguar aux 24 Heures du Mans vu par Jean-Marc Teissèdre
Retour

Jaguar aux 24 Heures du Mans vu par Jean-Marc Teissèdre

Auteur de l'annuel officiel des 24 Heures du Mans, Jean-Marc Teiss

Jaguar effectue son retour aux 24 Heures du Mans au milieu des années 1980, tout d'abord avec l'équipe américaine Group 44, puis sous l'égide du Britannique Tom Walkinshaw.

Jean-Marc Teissèdre : "Pour moi, les plus beaux prototypes de la période du Groupe C (règlementation prototypes de 1982 à 1991, ndlr) étaient la série des Jaguar XJR. Elles étaient propulsées par des moteurs V12 atmosphériques, une architecture que j'avais adorée à l'époque de Matra. Aux 24 Heures du Mans de la fin des années 1980, il y avait en quelque sorte deux bruits : celui des moteurs Jaguar et celui des supporters anglais, avec une ambiance qu'on n'a pas beaucoup connue en sport automobile. J'avais été également très surpris par le nombre de Jaguar Type C qu'on voyait dans les campings. Seuls des Anglais peuvent oser sortir ce genre de voiture dans ce genre d'ambiance, même si je suis sûr que certaines d'entre elles étaient des répliques !"

En 1988 et 1990, Jan Lammers-Johnny Dumfries-Andy Wallace (Jaguar XJR 9) puis John Nielsen-Price Cobb-Martin Brundle (Jaguar XJR 12) ajoutent deux victoires mancelles supplémentaires au palmarès de Jaguar, qui comptait déjà cinq succès (1951-53-55-56-57).

Jean-Philippe Doret / ACO
Photo : D.R - ARCHIVES ACO

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 11 & DIMANCHE 12 JUIN 1988, COURSE. Une image symbolique : Jaguar (ici la XJR 9 n°2 victorieuse de Lammers-Dumfries-Wallace) devance Porsche met fin à la série victorieuse du constructeur allemand (sept succès consécutifs), avant de récidiver en 1990.