Le Mans 2014 – Ferrari, cinq équipes et onze voitures
Retour

Le Mans 2014 – Ferrari, cinq équipes et onze voitures

Pour les 24 Heures du Mans 2014, Ferrari repr

Double Championne du Monde en LM GTE Pro en 2012 et 2013, la Ferrari 458 Italia reviendra dans la Sarthe avec un double objectif : reconquérir cette catégorie où elle a été battue par Porsche l’an dernier, et signer son premier succès manceau en LM GTE Am.

AF Corse sur tous les fronts – Il y a de fortes chances pour que l’on retrouve l’équipe italienne, bras armé de Ferrari en endurance, dans le peloton de tête, voire sur le podium de l'une des deux catégories. Sur les onze 458 Italia présentes en LM GTE Pro et LM GTE Am, AF Corse en engage directement six et assure le soutien technique de celles de SMP Racing et 8Star Motorsports… soit un total de neuf voitures !

8Star Motorsports, vers une nouvelle victoire ? – Titré en LM GTE Am en Championnat du Monde en 2013, le Vénézuélien Vicente – dit Enzo – Potolicchio ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et, deux ans après son succès surprise en LM P2 avec Starworks Motorsports, compte bien ajouter une deuxième victoire de catégorie aux 24 Heures à son palmarès, qui plus est à la tête de sa propre équipe. De quoi ajouter à la singularité de 8Star Motorsports, dans la foulée d'un titre LM GTE Am conquis dès sa première année d'existence.

RAM Racing, le grand saut – Dominatrice de la catégorie LM GTE en European Le Mans Series 2013 avec trois victoires et deux secondes places en cinq courses, l’équipe britannique RAM Racing rejoint fort logiquement le plateau des 24 Heures du Mans et du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA avec deux voitures, l’une un LM GTE Pro et l’autre en LM GTE Am. « Dès le départ, le Championnat du Monde était la compétition où nous voulions être, c’était notre cible, se réjouit le Team Principal Dan Shufflebottom. Nous savons que nous aurons d’excellents équipages dans les deux catégories, mais aussi que ce sera un gros défi. Beaucoup d’entre nous ont déjà travaillé sur les circuits que nous allons visiter, mais en ce qui concerne la logistique ce sera un pas vers l’inconnu. »

SMP Racing, l’offensive russe – Le parcours de SMP Racing s’apparente beaucoup à celui de RAM Racing. Les deux équipes étaient engagées en European Le Mans Series l’an dernier, où elles ont toutes les deux remporté leur catégorie. En catégorie GTC, SMP Racing n’a pas fait de détail en s’adjugeant quatre succès consécutifs en cinq courses, s’offrant même le luxe de « monter » en LM P2 en cours de saison ! L’équipe russe sera présente au Mans dans cette dernière catégorie ainsi qu’en LM GTE Am.

Sofrev ASP, la curiosité – Pour sa première visite mancelle en tant que propriétaire de sa propre écurie Sofrev ASP, Jérôme Policand se sait déjà très suivi, grâce à la présence au volant de Fabien Barthez, l’ancien gardien de but de l’équipe de France de football lauréate de la Coupe du Monde 1998. Pour ce dernier, l’expérience de son patron dans la Sarthe (treize participations en tant que pilote, avec pour meilleur résultat une quatrième place en 1997) sera un atout non négligeable. A noter un détail qui devrait ravir les médias français : l’un des adversaires de Fabien Barthez en LM GTE Am ne sera autre que… Patrick Dempsey !

Jean-Philippe Doret / ACO
(Citation d’après information presse Ram Racing)

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, DIMANCHE 23 JUIN 2013, COURSE. Cinquièmes en LM GTE Pro, Olivier Beretta, Kamui Kobayashi et Toni Vilander (AF Corse) avaient signé le meilleur résultat de la Ferrari 458 Italia aux 24 Heures du Mans 2013.