Le Mans 2014 – La catégorie LM P2 : au bonheur des petites sportives
Retour

Le Mans 2014 – La catégorie LM P2 : au bonheur des petites sportives

Ainsi, elles seront trois au départ des 24 Heures du Mans 2014 : deux françaises, Alpine et Ligier, et une anglaise, Morgan.

Morgan, un retour en apothéose – Né en 1910, Morgan est l’un des plus anciens constructeurs de petites sportives au monde. Après avoir tout d’abord bâti sa singularité avec des modèles à trois roues (deux à l’avant, une à l’arrière), la marque britannique lance en 1950 la Plus 4, dont la silhouette indémodable est encore déclinée aujourd’hui. Lors du lancement du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA en 2012, Jacques Nicolet, propriétaire de Oak Racing, devient partenaire de Morgan et rebaptise ses prototypes de ce nom. En 2013, les Morgan de l’équipe mancelle remportent à la fois la catégorie LM P2 au Mans et en Championnat du Monde (titres pilotes et équipes). Trois Morgan figurent sur la liste des invités des 24 Heures du Mans. Elles sont engagées par Oak Racing, G-Drive Racing et NewBlood by Morand Racing.

Alpine, un retour gagnant – Lorsque Jean Rédélé donne naissance en 1955 à la marque Alpine (en référence à sa victoire dans le rallye de la Coupe des Alpes l’année précédente), l’un des plus fabuleux chapitres de l’histoire du sport automobile français du dernier demi-siècle commence. Une saga marquée notamment par la domination de l’Alpine A110 (dite Berlinette) en Championnat du Monde des Rallyes et par la victoire de la Renault-Alpine A442 B aux 24 Heures du Mans 1978. Alpine a retrouvé le chemin des circuits en 2013 à l’initiative de Carlos Tavarès, ancien numéro 2 de Renault aujourd’hui parti chez Peugeot. Avec une combinaison Oreca-Nissan rebaptisée Alpine A450, l’équipe française Signatech Alpine a remporté les titres pilotes et équipes European Le Mans Series 2013. Elle sera l’une des voitures à suivre de la catégorie LM P2 aux prochaines 24 Heures du Mans.

Ligier, un retour attendu – Pilote (huit participations aux 24 Heures du Mans, douze Grands Prix de Formule 1) et entrepreneur de travaux publics, Guy Ligier a lancé la marque qui porte son nom en 1969. Deux ans plus tard naît la JS2. A la fois routière sportive et voiture de compétition, elle termine deuxième aux 24 Heures du Mans 1975, avec au volant Jean-Louis Lafosse et Guy Chasseuil, après avoir remporté le Tour de France automobile 1974 aux mains de Gérard Larrousse, Jean-Pierre Nicolas et Johnny Rives. Après trente-huit ans d’absence, Ligier est de retour au Mans, une nouvelle fois à l’initiative de Jacques Nicolet. Deux exemplaires d’un nouveau prototype baptisé JS P2 sont annoncés aux 24 Heures du Mans, respectivement engagés en LM P2 par Oak Racing Team Asia et Thiriet by TDS Racing.

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 22 JUIN 2013, COURSE. Aux 24 Heures 2014, Alpine sera rejoint dans la Sarthe par un autre grand nom français du sport automobile : Ligier.