Le Mans Classic – Kazuki Nakajima retrouvera la voiture de son père
Retour

Le Mans Classic – Kazuki Nakajima retrouvera la voiture de son père

Kazuki Nakajima, triple vainqueur des 24 Heures du Mans, fera sa première apparition au Mans Classic (30 juin-3 juillet 2022). Il pilotera la Toyota Tom’s 85C avec laquelle son père, Satoru Nakajima, a participé à la classique mancelle en 1985.

Le vainqueur des 24 Heures du Mans 2018, 2019 et 2020 pilotera la Toyota 85C de 500 chevaux et qui appartient à un particulier. Cette voiture a participé aux éditions 2018 et 2020 du Mans Classic au sein du Group C Racing. Il fera équipe avec la légende Masanori Sekiya, qui a piloté la voiture à l’origine en 1985 avec Satoru Nakajima et Kaoru Hoshino.

Ils s’affronteront à l’occasion d’une course programmée le samedi 2 juillet de 11 h 30 à 12 h25 et face à des voitures emblématiques de l’une des périodes les plus évocatrices des courses d’endurance, notamment la Porsche 962, la Jaguar XJR-9 et la Peugeot 905 victorieuse en 1992 et 1993.

Kazuki Nakajima a pris le volant de la 85C pour la première fois juste avant la 90e édition des 24 Heures du Mans lors de la cérémonie de remise du trophée du vainqueur sur la grille de départ.

Kazuki Nakajima confie : « C'est un grand honneur de conduire la Toyota 85C, qui occupe une place particulière dans l'histoire de Toyota et de ma famille. Je suis né quelques mois avant que mon père ne pilote cette voiture, je suis donc trop jeune pour l'avoir vue en compétition, mais j'en ai beaucoup entendu parler. Le Groupe C a été une époque légendaire pour notre sport et j'ai toujours rêvé de piloter une voiture de cette catégorie. Je tiens donc à remercier le propriétaire, M. Kunie et Toyota Gazoo Racing de m'avoir donné cette incroyable opportunité. Bien que je connaisse très bien le circuit après dix participations aux 24 Heures du Mans, ce sera une nouvelle aventure de le découvrir dans une voiture à l'ancienne comme celle-ci donc j'ai vraiment hâte d'y être. Avoir Sekiya san comme coéquipier est un vrai privilège et je suis sûr que j'apprendrai beaucoup de lui. Au-delà de notre course, je suis ravi de vivre Le Mans Classic pour la première fois, car j'ai tellement entendu parler de cet événement et du nombre de voitures fantastiques présentes ».

Pour en savoir plus sur Le Mans Classic, rendez-vou sur le site Internet de l'épreuve.