Les 24 Heures du Mans et l'Asian Le Mans Series en dix histoires croisées
Retour

Les 24 Heures du Mans et l'Asian Le Mans Series en dix histoires croisées

Après avoir passé en revue les histoires de la Chine, de l'Asie et des 24 Heures du Mans à l'occasion de la manche chinoise du Championnat du Monde d'Endurance, regard sur les histoires croisées des équipes et pilotes vus en Asian Le Mans Series depuis 2013, en attendant la manche d'ouverture de la saison 2018-2019, toujours à Shanghai, dimanche 25 novembre.

-Cinq pilotes victorieux en Asian Le Mans Series ont également remporté la catégorie LMP2 aux 24 Heures du Mans : le Britannique Richard Bradley (2015), le Monégasque Stéphane Richelmi (2016), l'Américain Gustavo Menezes (2016), le Français Thomas Laurent (2017) et le Chinois Ho-Pin Tung (2017).

-Richard Bradley, Stéphane Richelmi et Thomas Laurent ont respectivement remporté la catégorie LMP2 des 24 Heures du Mans en 2015 (chez KCMG), 2016 (chez Signatech Alpine) et 2017 (chez Jackie Chan DC Racing).

-En 2016, Gustavo Menezes était le coéquipier de Stéphane Richelmi - et aussi de Nicolas Lapierre - au volant de l'Alpine A460-Nissan victorieuse en LMP2 au Mans. En 2017, Thomas Laurent partageait le volant de l'ORECA 07-Gibson n°38 au Mans avec Ho-Pin Tung, ainsi que le Britannique Oliver Jarvis.

-Lauréate LMP2 de l'Asian Le Mans Series 2017-2018, l'association sino-britannique entre Jackie Chan DC Racing et Jota Sport s'enorgueillit d'un beau palmarès aux 24 Heures du Mans. En 2014, Jota Sport s'était imposé dans cette catégorie dans la Sarthe sous ses propres couleurs, avec une Zytek Z11SN-Nissan pilotée par Simon Dolan, Harry Tincknell et Oliver Turvey. Trois ans plus tard, Jackie Chan DC Racing signe en LMP2 un superbe doublé, assorti des deuxième et troisième marches du podium du classement général, avec des ORECA 07-Gibson dont l'exploitation en course est assurée par Jota Sport.

-Titré chez les pilotes dans la catégorie LMP2 de l'Asian Le Mans Series 2017-2018 avec Jackie Chan DC Racing, Harrison Newey a pris le départ de ses premières 24 Heures du Mans en 2018. Il était associé au Français Norman Nato et au Russe Viktor Shaytar sur une Dallara P217 de SMP Racing (10e LMP2, 14e du général). Directeur technique de très haute réputation en Formule 1 (chez Williams, McLaren et Red Bull Racing), son père Adrian Newey avait disputé au volant d'une Ferrari F430 les 24 Heures du Mans en 2007, qu'il avait terminées en 22e position.

-En 2013, l'équipe française OAK Racing a réalisé un très beau triplé : victorieuse de la catégorie LMP2 à la fois aux 24 Heures du Mans et en Championnat du Monde d'Endurance, elle est également titrée en Asian Le Mans Series.

-Titrée à l'issue de la saison 2016-2017, l'écurie portugaise Algarve Pro Racing est depuis trois ans une animatrice régulière de la catégorie LMP2 en European Le Mans Series comme au Mans. Aux 24 Heures 2016, elle comptait parmi ses pilotes Sir Chris Hoy. Ancien Champion du Monde et Champion Olympique de cyclisme sur piste, l'Ecossais détient avec six titres le record de médailles d'or olympiques du Royaume-Uni, toutes disciplines confondues. Il avait terminé douzième de la catégorie (17e du général), en compagnie du Britannique Michael Munemann et du Français Andrea Pizzitola. 

-Lors de la manche de Fuji en 2014, la Japonaise Keiko Ihara (trois participations aux 24 Heures du Mans) est la première - et toujours seule à ce jour - femme à avoir remporté une manche Asian Le Mans Series, au volant d'une Morgan-Nissan LMP2 de l'équipe OAK Racing Total.

-Détenteur depuis 2017 du record absolu du circuit des 24 Heures du Mans, le pilote Toyota Gazoo Racing Kamui Kobayashi a également remporté une victoire de catégorie GTE sur Ferrari, à l'issue de la manche d'ouverture Asian Le Mans Series 2013 à Inje (Corée du Sud).

-Deux vainqueurs en Asian Le Mans Series se sont également imposés au Mans dans les catégories LMGTE : le Finlandais Toni Vilander (LMGTE Pro en 2012 et 2014) et l'Italien Andrea Bertolini (LMGTE Am en 2015), tous deux également avec Ferrari.

Photo - Outre sa victoire LMP2 aux 24 Heures du Mans 2017, Jackie Chan DC Racing est également tenante des titres LMP2 et LMP3 en Asian Le Mans Series. L'écurie chinoise est également nouveau leader du Trophée FIA LMP2 du Championnat du Monde d'Endurance, après la victoire dimanche dernier aux 6 Heures de Shanghai de Gabriel Aubry, Stéphane Richelmi et Ho-Pin Tung (ici à l'image au Mans).