Les équipes américaines aux 24 Heures du Mans 2020
Retour

Les équipes américaines aux 24 Heures du Mans 2020

À l’occasion de Thanksgiving, retour sur le destin des quatre équipes américaines qui étaient au départ des dernières 24 Heures du Mans.

Sur les 59 engagés au départ de la dernière édition des 24 Heures du Mans, quatre équipes étaient de nationalités américaines : Eurointernational (Ligier JS P217-Gibson #11), DragonSpeed USA (Oreca 07-Gibson #21 & 27), Risi Competizione (Ferrari 488 GTE Evo #82) et WeatherTech Racing (Ferrari 488 GTE Evo #63). En ce jeudi 26 novembre, le peuple américain fête Thanksgiving (Action de Grâce en français). Cette fête est l’occasion de remercier ceux qui donnent. À cette occasion, nous vous proposons de revenir sur les 24 Heures du Mans 2020 de ces quatre formations.

Eurointernational (Ligier JS P217-Gibson #11)

Cette équipe faisait son retour aux 24 Heures du Mans après y avoir participé en 1995 avec une Ferrari 333 SP. Elle était invitée grâce au titre LMP3 décroché en European Le Mans Series en 2019. La Ligier JS P217-Gibson #11 équipée d’une livrée entièrement bleue était pilotée par les français Adrien Tambay et Erick Maris puis par le belge Christophe D’Ansembourg. Qualifiée en 27e position grâce à un chrono de 3’33’’747, l’équipe managée par Antonio Ferrari fut la première à abandonner à la suite d’un problème électrique. Depuis, Eurointernational s’est classé quatrième de la catégorie LMP3 de l’European Le Mans Series 2020.

#11 EUROINTERNATIONAL (USA) LIGIER JSP217 GIBSON LMP2 ADRIEN TAMBAY (FRA) ERIK MARIS (FRA) CHRISTOPHE D’ANSEMBOURG (BEL)
#11 EUROINTERNATIONAL (USA) LIGIER JSP217 GIBSON LMP2 ADRIEN TAMBAY (FRA) ERIK MARIS (FRA) CHRISTOPHE D’ANSEMBOURG (BEL)

DragonSpeed USA (Oreca 07-Gibson #21 & 27)

Cette 88e édition marquait la quatrième participation consécutive de DragonSpeed USA aux 24 Heures du Mans. En plus d’aligner l’Oreca 07-Gibson #21 qu’elle engage en European Le Mans Series, l’équipe américaine faisait rouler un deuxième châssis qui portait le numéro 27. La #21 était confiée à Timothé Buret, Memo Rojas et l’ancien pilote de Formule 1, Juan Pablo Montoya. La #27 était pilotée par Ben Hanley, Henrik Hedman et Renger Van Der Zande. Respectivement qualifiées en 21e et 16e position, seule la #27 a franchi la ligne d’arrivée en 12e position de la catégorie LMP2. La #21 a été confrontée à des problèmes d’allumage et a abandonné avant le 200e tour de course.

DragonSpeed USA a récemment officialisé son engagement dans la catégorie LMP2 Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC la saison prochaine. Elle fera rouler une Oreca 07-Gibson pour Ben Hanley, Henrik Hedman et Juan Pablo Monoya.

  • #21 DRAGONSPEED (USA) ORECA 07 GIBSON LMP2 MEMO ROJAS (MEX) THIMOTHE BURET (FRA) JUAN PABLO MONTOYA (COL)
  • #27 DRAGONSPEED (USA) ORECA 07 GIBSON LMP2 HENRIK HEDMAN (SWE) BEN HANLEY (GBR) RENGER VAN DER ZANDE (NLD)
  • #21 DRAGONSPEED (USA) ORECA 07 GIBSON LMP2 MEMO ROJAS (MEX) THIMOTHE BURET (FRA) JUAN PABLO MONTOYA (COL)
  • #27 DRAGONSPEED (USA) ORECA 07 GIBSON LMP2 HENRIK HEDMAN (SWE) BEN HANLEY (GBR) RENGER VAN DER ZANDE (NLD)
  • #21 DRAGONSPEED (USA) ORECA 07 GIBSON LMP2 MEMO ROJAS (MEX) THIMOTHE BURET (FRA) JUAN PABLO MONTOYA (COL)
  • #27 DRAGONSPEED (USA) ORECA 07 GIBSON LMP2 HENRIK HEDMAN (SWE) BEN HANLEY (GBR) RENGER VAN DER ZANDE (NLD)
PHOTO 1/2
#21 DRAGONSPEED (USA) ORECA 07 GIBSON LMP2 MEMO ROJAS (MEX) THIMOTHE BURET (FRA) JUAN PABLO MONTOYA (COL)

Risi Competizione (Ferrari 488 GTE Evo #82)

L’équipe de Giuseppe Risi avait décidé de faire un clin d’œil à la culture française à travers la livrée de sa Ferrari 488 GTE Evo qu’elle engageait en catégorie LMGTE Pro. En effet, la décoration de cette voiture était inspirée du costume brodé des membres de l’Académie Française, institution fondée en 1635 par Richelieu dont la fonction est de normaliser et de perfectionner la langue française. Une livrée imaginée et conçue dans le cadre d’un atelier réunissant 16 étudiants de différents domaines de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d'Art – Olivier de Serres, (ENSAAMA) de Paris. Pour appuyer cet hommage, la voiture était pilotée par trois pilotes français : Sébastien Bourdais, Olivier Pla et Jules Gounon. 37e sur la grille de départ, l’équipe américaine a réussi à se frayer un chemin jusqu’à la troisième place de sa catégorie à mi-course. Cependant, une panne d’amortisseur a brisé ses rêves de podium. La Ferrari #82 a tout de même terminé l’épreuve à la 4e place du LMGTE Pro.

#82 RISI COMPETIZIONE (USA) FERRARI 488 GTE EVO LM GTE PRO OLIVIER PLA (FRA) SEBASTIEN BOURDAIS (FRA) JULES GOUNON (FRA)
#82 RISI COMPETIZIONE (USA) FERRARI 488 GTE EVO LM GTE PRO OLIVIER PLA (FRA) SEBASTIEN BOURDAIS (FRA) JULES GOUNON (FRA)

WeatherTech Racing (Ferrari 488 GTE Evo #63)

Il s’agissait de la deuxième participation aux 24 Heures du Mans pour cette équipe basée à Los Angeles. La Ferrari 488 GTE Evo #63 engagée en catégorie LMGTE Am était pilotée par Cooper MacNeil, Jeffrey Segal et l’expérimenté Toni Vilander (12 participations). 36e sur la grille de départ, la course de cette voiture a été freinée par la casse d’un amortisseur avant puis une sortie de piste à la suite d’un contact avec l’Oreca 7-Gibson #29. C’est ce fait de course qui a causé l’abandon de l’équipe américaine.

#63 WEATHERTECH RACING (USA) FERRARI 488 GTE EVO LM GTE PRO COOPER MACNEIL (USA) TONI VILANDER (FIN) JEFFREY SEGAL (USA)
#63 WEATHERTECH RACING (USA) FERRARI 488 GTE EVO LM GTE PRO COOPER MACNEIL (USA) TONI VILANDER (FIN) JEFFREY SEGAL (USA)

En même temps que ces quatre équipes représentant la bannière étoilée, 11 pilotes américains ont participé à la 88e édition des 24 Heures du Mans. Un était présent en catégorie LMP1, quatre en LMP2, deux en LMGTE Pro et quatre en LMGTE Am.
Chouchoute du public, l’équipe Corvette Racing n’a pu prendre part à la course en raison de la crise sanitaire. Néanmoins, l’écurie de Doug Fehan, récemment titré dans la catégorie GTLM de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship espère bien engager la nouvelle Corvette C8.R aux 24 Heures du Mans dans un futur proche. Soulignons que Corvette Racing fut présent au Mans sans discontinuité de 2000 à 2019.

Rappelons que la saison 2021 du FIA WEC débutera par des essais de présaison qui se dérouleront sur le circuit de Sebring les 13 et 14 mars 2021. Les équipes disputeront ensuite les 1000 Miles de Sebring le 19 mars 2021.

La présence de ces équipes et pilotes américains dans la Sarthe prouve la renommée des 24 Heures du Mans outre atlantique. Joyeux Thanksgiving à tous les pilotes, équipes et fans américains passionnés par les 24 Heures du Mans !