L'histoire du jour - Mazda s’impose avec un moteur rotatif aux 24 Heures du Mans 1991
Retour

L'histoire du jour - Mazda s’impose avec un moteur rotatif aux 24 Heures du Mans 1991

Le 15 décembre 1896, un brevet est accordé par l’office américain à Stephen M. Balzer pour le premier moteur rotatif. Le 23 juin 1991, Mazda devient à la fois le premier constructeur japonais et le premier constructeur avec un moteur rotatif à s’imposer aux 24 Heures du Mans grâce à la 787B.

Le son d’un moteur rotatif, qu’on adore ou qu’on déteste, est à nul autre pareil. De plus, sa fiabilité est pour le moins aléatoire, c’est donc à la surprise générale que Mazda a remporté la 59e édition des 24 Heures du Mans. Suite aux soucis rencontrés par les Peugeot et les Sauber, Johnny Herbert, Bertrand Gachot, tous deux en activité en F1 à cette époque, et Volker Weidler sont montés sur la plus haute marche du podium. Enfin presque pour le premier, qui a dû être transporté au centre médical dès la ligne d’arrivée franchie et manquera la cérémonie du podium…

Crédit photo : D.R. Archives ACO