Porsche : histoires des 24 Heures du Mans et de l'Amérique
Retour

Porsche : histoires des 24 Heures du Mans et de l'Amérique

Apr

Pour Porsche, on sait que dix-neuf ans se sont écoulés entre la première participation (1951) et la première victoire aux 24 Heures du Mans (1970). Ainsi, c'est aux Etats-Unis que le constructeur de Stuttgart a remporté, le 26 mars 1960, sa première grande victoire internationale en endurance dans le cadre des 12 Heures de Sebring, avec la RS60 de Phil Hill-Hans Herrmann. Puis, le 4 février 1968, c'est le premier succès aux 24 Heures de Daytona, avec la 907 : Hans Herrmann est toujours là, associé à Vic Elford, Jochen Neerpasch, Rolf Stommelen et Jo Siffert. La consécration sarthoise arrive enfin deux ans plus tard, le 14 juin 1970, une nouvelle fois grâce à Hans Herrmann, victorieux en compagnie du Britannique Richard Attwood.

Aujourd'hui, Porsche a établi les records de victoires dans chacune de ces trois épreuves : dix-sept au Mans, dix-huit à Daytona ainsi qu'à Sebring. Cinq pilotes américains ont remporté les 24 Heures du Mans au volant d'une Porsche : Hurley Haywood (1977-83-94), les frères Don et Bill Whittington (1979), Al Holbert (1983-86-87) et Davy Jones (1996). Parmi eux, Haywood et Holbert ont réalisé le triplé Le Mans-Sebring-Daytona, tandis que Davy Jones est le dernier Américain vainqueur dans la Sarthe. Si, pour les 6 Heures du Circuit des Amériques, aucun pilote américain n'est en lice pour la victoire au volant de la Porsche 919 Hybrid, le succès pourrait bien venir du plateau LM GTE Am. Deuxièmes de cette catégorie aux 24 Heures du Mans et auteurs d'une très belle prestation au Nürburgring, Patrick Dempsey et Patrick Long, associés à l'Allemand Marco Seefried, seront en lice leur première victoire.

Jean-Philippe Doret / ACO

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, DIMANCHE 1er JUIN 1986, PODIUM. En 1986 et 1987, l'Americain Al Holbert (à droite) a constitué avec l'Allemand Hans-Joachim Stück (à gauche) et le Britannique Derek Bell (au centre) le premier équipage de trois pilotes à remporter deux victoires consécutives aux 24 Heures du Mans.