Quand les 24 Heures du Mans croisent la route du Tour Auto...
Retour

Quand les 24 Heures du Mans croisent la route du Tour Auto...

L'

S'il est une voiture qui symbolise l'histoire croisée entre les 24 Heures du Mans et le Tour Auto, c'est bien la mythique Ferrari 250 GTO, devenue aujourd'hui l'une des voitures de collection les plus chères et les plus désirables au monde. Apparue en 1962, elle a terminé deuxième dans la Sarthe cette même année ainsi qu'en 1963, et aussi cinquième et sixième en 1964. Pendant cette période, elle signe deux succès consécutifs au Tour Auto, en 1963 et 1964, respectivement pilotée par Jean Guichet et Lucien Bianchi. Tous deux s'imposeront également aux 24 Heures du Mans : le premier en 1964 sur Ferrari, le second en 1968 sur Ford. Parmi les autres pilotes victorieux aux 24 Heures du Mans et au Tour Auto figurent également d'autres noms aussi prestigieux que ceux d'Olivier Gendebien et Gérard Larrousse.

Concurrent du Tour Auto 2016 au volant d'une De Tomaso Pantera de 1971, l'Allemand Jochen Mass fut près de deux décennies durant un grand animateur des 24 Heures du Mans. Après avoir découvert la Sarthe en 1972 au volant d'une Ford Capri, il est pilote d'usine Porsche au Mans de 1978 à 1987. Un surprenant paradoxe de la carrière de Jochen Mass est de n'avoir jamais remporté les 24 Heures au volant d'une Porsche. C'est avec Sauber-Mercedes qu'il monte enfin sur la plus haute marche du podium manceau en 1989, associé à son compatriote Manuel Reuter et au Suédois Stanley Dickens.

Parmi les participants du Tour Auto 2016, on trouve également un tout récent vainqueur des 6 Heures de Silverstone. Victorieux de la catégorie LM GTE Am sur une Ferrari 458 Italia partagée avec les Français Emmanuel Collard et François Perrodo à l'issue de la manche d'ouverture du Championnat du Monde d'Endurance 2016, le Portugais Rui Aguas sillonne actuellement les routes de France au volant d'une icône hexagonale : une Alpine A110 (dite "Berlinette") de 1972.

Jean-Philippe Doret / ACO

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, DIMANCHE 11 JUIN 1989, PODIUM. Jochen Mass (deuxième en partant de la gauche) débouche le champagne de son unique victoire aux 24 Heures du Mans. A bientôt 70 ans, il est aujourd'hui un habitué des grandes manifestations de voitures de compétition historique, comme le Tour Auto qu'il dispute actuellement, ou encore Le Mans Classic.