1975-1978 : Renault des 24 Heures du Mans à la Formule 1
Retour

1975-1978 : Renault des 24 Heures du Mans à la Formule 1

Lors de sa toute premi

Après Matra et Ferrari en 1973, l'apparition de Renault aux 24 Heues du Mans a offert aux 24 Heures du Mans le deuxième grand duel des années 1970, avec un objectif technolgique novateur : imposer le moteur turbocompressé dans la Sarthe.

1975 - Pour la 43e édition des 24 Heures, Renault crée l'événement à plusieurs titres. Non seulement le constructeur français choisit le défi du moteur turbo (qui n'a encore jamais gagné au Mans à cette époque), mais engage un prototype piloté par un équipage 100 % féminin. Mais Marie-Claude Beaumont et Lella Lombardi sont contraintes à l'abandon.

1976 - Alors que Renault présente sa RS01, première monoplace laboratoire de Formule 1 équipée d'un V6 turbo de 1500 cm3, alors que la version des 24 Heures du Mans affiche une cylindrée de 2 litres. La lutte avec Porsche se dessine : la Renault-Alpine A442 réalise la pole position, mais la Porsche 936 (moteur turbo 6 cylindres à plat) de Ickx-van Lennep remporte la course.

1977 - Partie de la pole position, la Renault-Alpine de Jean Pierre Jabouille-Derek Bell mène jusqu'à son abandon le dimanche matin et la 936 signe sa deuxième victoire consécutive. Jacky Ickx est toujours là, associé cette fois à Jürgen Barth et Hurley Haywood. Un mois plus tard, le V6 turbo de Renault fait ses débuts en Formule 1 sur le circuit de Silverstone, dans le cadre du Grand Prix de Grande-Bretagne.

1978 - Renault touche au but dans la Sarthe, avec la victoire de l'Alpine A442B de Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud. Quelques mois plus tard, le V6 Renault marque ses premiers points en Formule 1, avec la quatrième place de Jean-Pierre Jabouille sur le circuit américain de Watkins Glen. Associé à ce défi depuis 1975, le pilote français lui offre son premier succès en F1 lors du Grand Prix de France 1979.

Jean-Philippe Doret / ACO

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 14 & DIMANCHE 15 JUIN 1975. La Renault Alpine A441 C de Lella Lombardi et Marie-Claude Beaumont est équipée d'un moteur turbo dérivé du V6 utilisé à cette époque par Renault en Formule 2.