24 Heures du Mans – L’amour au virage d’Indianapolis
Retour

24 Heures du Mans – L’amour au virage d’Indianapolis

Aurore Charlot et Ludovic Coubard sont commissaires lors des 24 Heures du Mans et forment un couple à la ville. Ils sont tous les deux férus des sports mécaniques et savourent le fait d’être des acteurs de cette épreuve mythique cote à cote.

À respectivement 30 et 34 ans, Aurore et Ludovic font partie de la grande famille des commissaires de piste des 24 Heures du Mans. « Nous sommes les yeux de la direction de course. Sans nous, elle ne pourrait pas prendre toutes les décisions car elle ne voit pas tout avec les caméras de vidéosurveillance. Nous sommes là pour protéger les pilotes et les alerter avec nos drapeaux en cas de danger », explique Aurore.
Au début de l’histoire, Aurore suit son papa, commissaire de piste sur les circuits. À l’adolescence, elle fait la rencontre de Ludovic. Ce dernier prend une licence de commissaire en 2004. Aurore lui emboîte le pas en 2008. Depuis, les deux amoureux vivent au rythme des courses organisées sur le circuit Bugatti. Lors des 24 Heures du Mans, ils opèrent dans la zone 24-25b (anciennement poste 95 bis, ndlr) située au virage d’Indianapolis. « Vu de l’extérieur, on peut avoir l’impression que nous délaissons notre famille mais c’est notre passion. Nos proches le savent et le comprennent. Nous sommes bénévoles, nous prenons sur notre temps personnel mais nous n’échangerions notre place pour rien au monde », commente Ludovic.

"Le fait d’avoir la même passion renforce un peu plus l’amour que nous avons l’un pour l’autre"
Ludovic Coubard, commissaire de piste des 24 Heures du Mans

Lorsqu’ils sont en bord de piste, il existe une véritable complicité entre Aurore et Ludovic. Toutefois, ils restent concentrés sur la course et le sérieux est leur leitmotiv. « Nous savons comment l’autre réagit. Il y a une pleine confiance entre nous mais au fil des années, c’est pareil avec les autres commissaires », explique Aurore. « Il nous arrive de nous regarder, de se dire que nous sommes privilégiés et que nous vivons un super moment. Le fait d’avoir la même passion renforce un peu plus l’amour que nous avons l’un pour l’autre », ajoute Ludovic.

Aurore et Ludovic incitent vivement les passionnés qui hésitent à devenir commissaires à se lancer. « Ça permet d’être acteur de la course et de la vivre au plus près. C’est aussi l’opportunité de rejoindre une famille ou la bienveillance règne. Lorsque nous rencontrons des coups durs, nous sentons beaucoup de soutien ».
Samedi 12 juin prochain, Aurore et Ludovic seront à leur poste dès 7 heures du matin pour la 89e édition des 24 Heures du Mans, pour vivre leur passion à l’unisson mais surtout veiller sur les pilotes.

Joyeuse Saint-Valentin à Aurore et Ludovic ainsi qu'à tous les amoureux des 24 Heures du Mans !