24 Heures du Mans - Mike Salmon (1933 - 2016)
Retour

24 Heures du Mans - Mike Salmon (1933 - 2016)

Michael "Mike" Salmon, qui a particip

Pas moins de 22 années séparent la première participation de la dernière apparition de Mike Salmon aux 24 Heures du Mans, mais il n’a pas dû attendre longtemps pour décrocher son meilleur résultat puisque dès son deuxième engagement en 1963, il a terminé cinquième au classement général et premier de sa catégorie dans une Ferrari 330 LMB, aux couleurs de Maranello Concessionaires, qu’il partageait avec Jack Sears.

Le Britannique, qui était membre du BRDC (British Racing Drivers’ Club), n’a toutefois franchi la ligne d’arrivée qu’à trois reprises : d’abord en 1963, puis en 1977, en 17e position, avec une Aston Martin DBS et enfin, en 1982, au 7e rang, dans une Nimrod - Aston Martin.

S’il a dû patienter 14 ans pour passer sous le drapeau à damier pour la deuxième fois, c’est parce qu’il avait décidé de mettre un terme à sa carrière en 1968 après avoir été sévèrement brûlé aux bras et au visage lors de l’édition 1967 du double tour d’horloge sarthois. Le bouchon du réservoir de la Ford GT40 qu’il pilotait a été mal repositionné après le premier ravitaillement, ce qui a provoqué un incendie.

Après sa retraite sportive définitive, Mike Salmon, dont l’épouse Jean était aussi pilote avant de convoler, est resté dans le milieu automobile, d’abord comme Directeur des Ventes de la société Maranello Concessionaires sous la bannière de laquelle il a disputé les 24 Heures du Mans à trois reprises, puis en devenant concessionnaire Ferrari et Alfa Romeo à Jersey, où il a emménagé.

L'Automobile Club de l'Ouest présente ses sincères condoléances à son épouse Jean, à sa famille et à ses proches.

Cécile Bonardel / ACO

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, 15 & 16 JUIN 1963. La Ferrari n°12 de Mike Salmon et Jack Sears a terminé cinquième au classement général et première de sa catégorie.