24 Heures du Mans – Présentation de la catégorie LMGTE Pro
Retour

24 Heures du Mans – Présentation de la catégorie LMGTE Pro

Five classes will compete in the 89th 24 Hours of Le Mans – five races within the race. En LMGTE Pro, Ferrari, Porsche et Chevrolet Corvette vont s’affronter pour une victoire de prestige.

AF CORSE

#51 – Ferrari 488 GTE Evo – Alessandro Pier Guidi (ITA) – James Calado (GBR) – Côme Ledogar (FRA)
#52 – Ferrari 488 GTE Evo – Daniel Serra (BRA) – Miguel Molina (ESP) – Davide Rigon (ITA)

La Ferrari 488 GTE Evo entame sa sixième campagne en endurance. Souvenons qu’elle a remporté la catégorie LMGTE Pro des 24 Heures du Mans en 2019. AF Corse aura donc à cœur d’offrir un nouveau succès à cette voiture sur la classique mancelle. L’an passé, la #51 s’est classé deuxième de sa catégorie à une minute et demie de l’Aston Martin gagnante. Côté pilotes, on retrouve les habitués Alessandro Pier Guidi (cinq participations) et James Calado (six participations) au volant de la #51. Ils seront épaulés par le français Côme Ledogar (trois participations), transfuge de la catégorie LMGTE Am. Sur la #52, c’est Davide Rigon (sept participations) qui prêtera main forte à Daniel Serra (quatre participations) et Miguel Molina (quatre participations). Rappelons que Ferrari s’engagera en catégorie Hypercar à partir de 2023.

CORVETTE RACING

#63 – Chevrolet Corvette C8.R – Antonio Garcia (ESP) – Jordan Taylor (USA) – Nicky Catsburg (NLD)
#64 – Chevrolet Corvette C8.R – Tommy Milner (USA) – Nicholas Tandy (GBR) – Alexander Sims (GBR)

Absent l’an passé en raison de la crise sanitaire et des restrictions de déplacement, Corvette Racing sera de retour dans la Sarthe. Un come-back attendu puisque l’équipe américaine engagera la nouvelle Chevrolet Corvette C8.R. Cette voiture s’est déjà illustrée en remportant le championnat américain la saison dernière. Pour préparer cette 89e édition, une C8.R a participé au Total 6 Heures de Spa-Francorchamps (quatrième place du LMGTE Pro derrière une Porsche et deux Ferrari, ndlr). La #63 sera pilotée par Antonio Garcia (13 participations), Jordan Taylor (six participations) et Nicky Catsburg (deux participations). Sur la #64, nous retrouverons Tommy Milner (11 participations), Nicholas Tandy, vainqueur au classement général en 2015 avec Porsche et Alexander Sims (deux participations). « Je pense que la C8.R sera une bonne voiture pour Le Mans. J'ai l'impression que c'est une si bonne auto dans tous les domaines que Le Mans ne sera pas un problème. Cela devrait être une piste où nous devrions être forts. Nous avons l'équipe pour prendre les bonnes décisions en termes de stratégie. Les plus grands défis seront les règles et règlements spécifiques des 24 Heures. Corvette Racing a fait une épreuve à Spa en préparation mais d'autres équipes ont beaucoup plus d'expérience avec les règles du WEC. Ce sera difficile pour nous, mais je pense que c'est un défi bienvenu et que nous réussirons assez bien », confie Nicky Catsburg.

HUB AUTO RACING

#72 – Porsche 911 RSR-19 – Maxime Martin (BEL) – Alavaro Parente (PRT) – Dries Vanthoor (BEL)

Initialement inscrite en catégorie LMGTE Am, cette équipe taïwanaise passe en LMGTE Pro avec une Porsche 911 RSR-19. Cela permettra à Porsche de posséder l’avantage du nombre au sein d’une catégorie très disputée. L’an passé, Hub Auto Racing avait aligné une Ferrari 488 GTE Evo en LMGTE Am mais avait été contraint à l’abandon à moins de quatre heures de l’arrivée à la suite d’une panne moteur. Pour briller parmi les pros, l’équipe a constitué un trio de pilotes solide composé de Maxime Martin, vainqueur de la catégorie LMGTE Pro en 2020 avec Aston Martin, Alvaro Parente (deux participations) et Dries Vanthoor, vainqueur de la catégorie LMGTE Am en 2017 au volant d’une Ferrari de JMW Motorsport.

PHOTO 1/2

WEATHERTECH RACING

#79 – Porsche 911 RSR-19 – Cooper MacNeil (USA) – Laurens Vanthoor (BEL) – Earl Bamber (NZL)

C’est une deuxième participation qui se profile pour cette équipe américaine qui a remporté les 12 Heures de Sebring cette année et livré de belles prestations en European Le Mans Series. L’an passé, elle était déjà engagée en LMGTE Pro mais avec une Ferrari. La course de cette voiture fut perturbée par la casse d’un amortisseur puis elle s’est terminée à la suite d’un contact avec l’Oreca de Racing Team Nederland. Cette année, Cooper MacNeil (sept participations) fera équipe avec deux pilotes officielles Porsche : Laurens Vanthoor (quatre participations dont une victoire en LMGTE Pro en 2018 avec Porsche) et Earl Bamber, vainqueur au classement général en 2015 avec Porsche. Ainsi, cette Porsche 911 RSR-19 pourra prétendre à une place sur le podium de la catégorie.

PORSCHE GT TEAM

#91 – Porsche 911 RSR-19 – Gianmaria Bruni (ITA) – Richard Lietz (AUT) – Frederic Makowiecki (FRA)
#92 – Porsche 911 RSR-19 – Kevin Estre (FRA) – Neel Jani (CHE) – Michael Christensen (DNK)

Le constructeur allemand vise pas moins qu’une 108e victoire de catégorie sur cette 89e édition. Son dernier succès en LMGTE Pro remonte à 2018. L’an passé, Porsche n’avait pu se hisser au niveau des Aston martin et des Ferrari. Si bien que l’équipe est de retour cette année avec force, détermination et une grande soif de victoire. Comme à son habitude, Porsche a constitué deux équipages de haute volée. La #91 sera pilotée par Gianmaria Bruni (12 participations), Richard Lietz (14 participations) et Frederic Makowiecki (dix participations). Kevin Estre (six participations), Neel Jani, vainqueur au classement général en 2016 et Michael Christensen (six participations) se relaieront au volant de la #92. En plus de ces deux autos officielles, le constructeur allemand pourra compter sur deux autres 911 RSR-19 pour donner la réplique à Ferrari AF Corse et Corvette Racing.

Qu’est-ce qu’une LMGTE Pro ?

Les voitures de la catégorie LMGTE Pro sont issues des autos de série que l’on croise régulièrement sur les routes. Le règlement technique stipule que la catégorie Le Mans Grand Tourisme Endurance (LMGTE) concerne les voitures routières, avec deux portes, 2 places ou 2+2, à vocation sportive produites et commercialisées régulièrement avec une production minimale de 300 exemplaires en 24 mois. Leurs performances sont ajustées selon une Balance des Performances (BoP) qui garantit équité et compétition entre les différentes équipes. Ces machines sont équipées d’un moteur atmosphérique essence de 5 500 cmᶟ maximum et de roues de 18 pouces. Le numéro des voitures de la catégorie LMGTE Pro est sur fond vert.

Retrouvez la liste des engagés de la 89e édition des 24 Heures du Mans.