Brendon Hartley place Toyota en pole position des 24 Heures du Mans 2022
Retour

Brendon Hartley place Toyota en pole position des 24 Heures du Mans 2022

Brendon Hartley offre à Toyota une nouvelle pole position aux 24 Heures du Mans. Grâce à un tour en 3’24'408, il mène un doublé pour la marque japonaise avec Kamui Kobayashi à 0’’177 sur la #7. L’Alpine A480 - Gibson #36 est 3e devant les deux Glickenhaus 007 LMH.

Hypercar

La séance s’élance à 20 heures et Kamui Kobayashi est d’emblée le plus rapide. Il est suivi par les autres pilotes Hypercar qui enchaînent les boucles en moins de 3’30… mais tous les tours sont annulés par la direction de course pour non-respect des limites de piste. Brendon Hartley est le premier à signer un temps « valide » en 3’25’’213 qu’il tient presque toute la séance avant l’emballage final à 6 minutes du but. Nicolas Lapierre prend les commandes avec l’Alpine A480-Gibson #36 Alpine Elf Team en 3’24’’850. Le public apprécie et salue la performance du Français. Alpine en pole position ? Kamui Kobayashi passe plus vite… mais ne respecte pas les limites de piste. Brendon Hartley (Toyota GR010 - Hybrid #8) met tout le monde d’accord en 3’24’’408.

  • Toyota GR010 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing - Brendon Hartley - 3’24’’408
  • Toyota GR010 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing - Kamui Kobayashi - 3’24’’828
  • Alpine A480-Gibson #36 Alpine Elf Team - Nicolas Lapierre - 3’24’’850
  • Glickenhaus 007 LMH #709 Glickenhaus Racing - Ryan Briscoe - 3’25’’841
  • Glickenhaus 007 LMH #708 Glickenhaus Racing - Olivier Pla - 3’26’’359

LMGTE Pro

Comme en catégorie Hypercar, les premiers tours chronométrés des Corvette et Porsche sont annulés, les pilotes allant au-delà des limites tolérées du tracé. La deuxième tentative place les deux Corvette C8.R devant : la #64 en 3’50’’586 avec Nick Tandy devant la #63 en 3’50’’647 pour Antonio García. James Calado (Ferrari AF Corse #51) et Antonio Fuoco (AF Corse #52) roulent ensemble, probablement pour profiter de l’aspiration dans les Hunaudières. Cela ne leur permet pas de battre les machines américaines. Après des améliorations successives, ce sont bien les voitures jaunes qui occuperont la première ligne des LMGTE Pro.

  • Chevrolet Corvette C8.R #64 Corvette Racing - Nick Tandy - 3’49’’985
  • Chevrolet Corvette C8.R #63 Corvette Racing - Antonio García - 3’50’’177
  • Porsche 911 RSR-19 #91 Porsche GT Team - Fréderic Makowiecki - 3’50’’377
  • Porsche 911 RSR-19 #92 Porsche GT Team - Laurens Vanthoor - 3’50’’522
  • Ferrari 488 GTE Evo #52 AF Corse - Antonio Fuoco - 3’51’’779
  • Ferrari 488 GTE Evo #51 AF Corse - James Calado - 3’51’’816

LMP2

António Félix Da Costa est l’homme le plus rapide dès le début de la séance Hyperpole. Le Portugais confirme son talent pour cet exercice de vitesse, mais ne décroche pas pour la seconde fois la première place en LMP2. C’est Norman Nato (Oreca 07 - Gibson #41 Real Team WRT) qui, à 5 minutes du drapeau à damier, passe en tête en 3’29’’697 avant d’être délogé par Robin Frinjs (Oreca 07 - Gibson #31 WRT).

  • Oreca 07 - Gibson #31 WRT - Robin Frijns - 3’28’’394
  • Oreca 07 - Gibson #41 Real Team WRT - Norman Nato - 3’29’’697
  • Oreca 07 - Gibson #22 United Autosports USA - Filipe Albuquerque - 3’30’’070
  • Oreca 07 - Gibson #38 Jota - António Félix Da Costa - 3’30’’373
  • Oreca 07 - Gibson #9 Prema Orlen Team - Louis Delétraz - 3’31’’115
  • Oreca 07 - Gibson #23 United Autosports USA - Alexander Lynn - 3’31’’596

LMGTE Am

Présentes en plus grand nombre, les Ferrari 488 GTE Evo dominent le début de séance avec Vincent Abril (AF Corse #61) devant Mikkel Jensen (Kessel Racing #57) et l’équipage 100% féminin Iron Dames #83. Ce dernier se fait déloger du podium par la Porsche 911 RSR-19 #77 Dempsey-Proton Racing avec Harry Tincknell en 3’53’’006.

  • Ferrari 488 GTE Evo #61 AF Corse - Vincent Abril - 3’52’’594
  • Ferrari 488 GTE Evo #57 Kessel Racing - Mikkel Jensen - 3’52’’751
  • Porsche 911 RSR-19 #77 Dempsey-Proton Racing - Harry Tincknell - 3’53’’006
  • Aston Martin Vantage AMR #98 Northwest AMR - Nicky Thiim - 3’53’’578
  • Ferrari 488 GTE Evo #54 AF Corse - Nicholas Cassidy - 3’53’’757
  • Ferrari 488 GTE Evo #85 Iron Dames - Rahel Frey - 3’53’’869