Christian Pescatori (Dallara) : "La catégorie LMP2 sera la plus relevée au Mans"
Retour

Christian Pescatori (Dallara) : "La catégorie LMP2 sera la plus relevée au Mans"

L'équipe Cetilar Villorba Corse participe pour la première fois aux 24 Heures du Mans avec la Dallara P217 n°47 engagée dans la catégorie LMP2. Ancien pilote, Christian Pescatori est de retour au Mans en tant que Directeur sportif de l'écurie italienne, tout en assurant la coordination avec Dallara.

Quel est votre rôle auprès de Dallara ?

Je suis italien, j’ai travaillé à plusieurs reprises pour Dallara et je connais beaucoup de monde. Je travaille pour Cetilar Villorba Corse pour coordonner le travail avec Dallara. Il y a pas mal de gens qui sont impliqués dans le programme prototypes.

Quelles sont les perspectives de Dallara en endurance ?

Dallara croit beaucoup à l’endurance et a construit une très belle voiture. La marque italienne a développé ses propres voitures pour les Etats-Unis (Dallara a réalisé le châssis de la Cadillac DPi-V.R qui dispute la saison 2017 de l’IMSA. L’auto a d’ailleurs remporté les 24 Heures de Daytona et les 12 Heures de Sebring, ndlr) et, pour l’Europe, elle ne l’a modifiée qu’à hauteur de 5%. La voiture de base est donc très bonne et, à mon avis, Dallara vise haut. Nous cherchons à avoir un bon produit pour la course.

Comment voyez-vous la course des LMP2 aux 24 Heures du Mans ?

Les 24 Heures du Mans sont une course très difficile. La catégorie LMP2 sera la plus difficile avec beaucoup de voitures, 25, mais aussi de bons pilotes. Dallara a une bonne expérience des courses longues, nous avons fait pas mal d’essais avec l’auto et développé un kit aérodynamique avec moins de traînée. Certaines équipes l’ont déjà essayé, il est très bien. Du coté de Cetilar Villorba Corse, nous sommes une écurie qui a une grande expérience des 24 Heures du Mans. Il y a trois Dallara au départ, j’espère qu’il y en aura une sur le podium et ce serait bien si ça pouvait être celle de Villorba (rires).

Qu’en est-il du projet LMP1 de Dallara ?

Dallara a trouvé une équipe importante (la firme russe BR Engineering s'est associée à Dallara pour construire un prototype qui sera aligné par SMP Racing en catégorie reine dès 2018, ndlr) et qui a le budget pour faire un prototype LMP1. Nous avons l’expérience pour faire une bonne voiture, le partenaire a été trouvé, j’estime maintenant que Dallara est en mesure de construire une auto très rapide. Nous pensons que l'auto sera prête en octobre ou novembre pour effectuer ses premiers tours de roues, qui seront assurés par Cetilar Villorba Corse. Quand on regarde une LMP1 et LMP2, elles ne sont pas forcément très différentes. Cependant, au niveau technique, elles n’ont rien à voir l’une avec l’autre. Il faudra vite trouver les limites de la voiture pour travailler sur l’aérodynamique et trouver un bon moteur pour nous rapprocher des équipes officielles.

Photo (Pascal Saivet / VSA) : Christian Pescatori a participé aux 24 Heures du Mans à six reprises.