Don Panoz et autres histoires des 24 Heures du Mans au féminin
Retour

Don Panoz et autres histoires des 24 Heures du Mans au féminin

Pionnier de la renaissance de l'endurance, Don Panoz a

Don Panoz a reçu le Women in the Winner's Circle Leadership Award lors de l'édition 2015 de son épreuve fétiche de Petit Le Mans, sur son circuit de Road Atlanta. La naissance de cette course en 1998 puis de l'American Le Mans Series l'année suivante, basée sur le règlement technique des 24 Heures du Mans, avait marqué le point de départ du processus qui a abouti à la création des séries labellisées "Le Mans" et du Championnat du Monde d'Endurance. En 1999, il lança également la série Women's Global GT Series, entièrement dédiée aux pilotes féminins. Aujourd'hui, en tant que propriétaire d'écurie, Don Panoz fait courir la pilote britannique Katherine Legge au volant de la version coupé de la DeltaWing, première allocataire du 56e Stand des 24 Heures du Mans, réservé à un prototype innovant courant hors classement.

Dans la Sarthe, 2011 fut particulièrement faste pour les dames. Cette année-là, l'ingénieure Leena Gade entre dans l'histoire en tant que "première dame" des 24 Heures du Mans, avec la première de ses trois victoires (2011-2012-2014) en tant que chef de voiture, en compagnie du trio Marcel Fässler-André Lotterer-Benoît Tréluyer. Avec la septième place au volant d'un coupé Lola-Aston Martin, Vanina Ickx signe son meilleur résultat aux 24 Heures du Mans. Equipière de son mari, Andrea Robertson a terminé troisième de la catégorie LM GTE Am au volant d'une Ford GT. Membre avec Rahey Frey et Cyndie Allemann du dernier équipage 100 % féminin vu aux 24 Heures du Mans (2010), la Suissesse Natacha Gachnang a terminé cinquième de la catégorie LM P2 en 2013 au volant de la Morgan-Judd de l'équipe Morand Racing.

Créatrice du Women in the Winner's Circle Leadership Award, Lyn Saint-James a elle-même participé à deux reprises aux 24 Heures du Mans, en 1989 et 1991, cette dernière année avec un équipage entièrement féminin constitué de la Française Cathy Muller et de la Sud-Africiane Désiré Wilson. Elle compte également huit participations aux 12 Heures de Sebring, avec comme meilleurs résultats une cinquième place au général (1983) et une victoire de catégorie (1990). Elle fait partie des pilotes féminins ayant participé aux deux plus anciennes courses automobile en circuit au monde : les 500 miles d'Indianapolis et les 24 Heures du Mans.

Jean-Philippe Doret / ACO

Photo : BRASELTON (GEORGIE, ETATS-UNIS), CIRCUIT DE ROAD ATLANTA, PETIT LE MANS, VENDREDI 2 OCTOBRE 2015. Don Panoz reçoit sa distinction de l'ancienne pilote américaine Lyn St-James. Ce prix lui a été inspiré par le soutien qu'elle reçut de la part du regretté pilote comédien Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979.