ELMS –Orlen Team WRT s’impose aux 4 Heures du Red Bull Ring
Retour

ELMS –Orlen Team WRT s’impose aux 4 Heures du Red Bull Ring

L’Oreca 07-Gibson #41 d’Orlen Team WRT a remporté les 4 Heures du Red Bull Ring, seconde manche de l’European Le Mans Series 2021. C’est la deuxième victoire d’affilée dans ce championnat pour le trio Louis Deletraz, Robert Kubica et Yifei Ye.

Pour remporter ces 4 Heures du Red Bull Ring, deuxième manche de l’ELMS 2021, il fallait faire preuve de rapidité, d’une bonne stratégie et passer au travers de pièges lancés par la météo. A ce jeu, l’Oreca 07-Gibson #41 d’Orlen Team WRT a été la plus forte. Les pilotes Louis Deletraz, Robert Kubica et Yifei Ye se sont offert une deuxième victoire d’affilée après celle acquise aux 4 Heures de Barcelone le 18 avril dernier. « Ça a été une course difficile. Nous avons pris de bonnes décisions aux bons moments. Encore une fois, nous n’avons pas commis d’erreur. C’était assez stressant avec la pluie et le choix des pneumatiques mais c’était fondamental pour gagner », estime Robert Kubica. Orlean Team WRT s’est donc imposé avec 21 secondes d’avance sur l’Aurus 01-Gibson #26 de G-Drive Racing. La #25 de l’équipe russe complète le podium. Racing Team Turkey et Ultimate terminent respectivement à la quatrième et la cinquième position.

En LMP3, comme aux 4 Heures de Barcelone, c’est la Ligier JS P320-Nissan #19 de Cool Racing pilotée par Nicolas Maulini, Matthew Bell et Niklas Kruetten qui a décroché la victoire devant Eurointernational (Ligier JS P320-Nissan #11) et Graff (Ligier JS P320-Nissan #8). « Les 30 dernières minutes de la course furent difficiles à vivre. Il a fallu rester concentré. L’équipe a fait un bon choix stratégique et c’est vraiment un résultat collectif », a confié Matthew Bell.

Du côté de la catégorie LMGTE, les Ferrari F488 GTE Evo ont confirmé leur supériorité entrevue lors des qualifications sur ce tracé du Red Bull Ring. La #88 d’AF Corse, auteure de la pole position, a confirmé en course. François Perrodo, Emmanuel Collard et Alessio Rovera ont fait main basse sur la première marche du podium devant la #55 de Spirit Of Race et la #80 d’Iron Lynx. « C’était une course excitante sur un superbe tracé. J’ai eu un passage obligatoire par les stands car je n’ai pas respecté les limites de la piste. Ensuite, j’ai donné le volant à Emmanuel qui a fait un travail fantastique. Alessio s’est une nouvelle fois montré très rapide. La fin de course fut difficile car nos concurrents nous rattrapaient. Malgré ça, nous nous sommes focalisés sur la victoire », a expliqué François Perrodo.

Les équipes ont désormais rendez-vous le 6 juin pour la troisième manche de la saison. Celle-ci se déroulera en France, sur le circuit du Castellet.