ELMS - Quatre des six titres encore en jeu pour la finale à Portimão (Portugal)
Retour

ELMS - Quatre des six titres encore en jeu pour la finale à Portimão (Portugal)

Comme c’est le cas depuis 2017, la finale de l’European Le Mans Series se déroulera sur l’Autodromo Internacional do Algarve, long de 4.692 km, situé à Portimão, dans le sud du Portugal. Trente-neuf concurrents sont attendus alors que quatre des six titres (les couronnes LMP3 et LMGTE) restent encore à attribuer.

La sixième et dernière manche de l'European Le Mans Series 2018, les 4 Heures de Portimão, aura lieu le dimanche 28 octobre avec un départ à 12 h 30. Voici une présentation des forces en présence.

Le plateau : 

Quinze LMP2 seront de la partie car on note l’absence de la Dallara P217-Gibson n°35 de SMP Racing et de la Ligier JS P217-Gibson n°27 d’IDEC Sport Racing. Si le titre 2018 est déjà tombé dans l’escarcelle de G-Drive Racing, la place de vice-champion est encore à prendre. Tout se jouera entre les trois ORECA 07-Gibson de Racing Engineering (n°24 de Norman Nato, Paul Petit et Olivier Pla), IDEC Sport (n°28 de Memo Rojas, Paul-Loup Chatin et Gabriel Aubry qui remplace Paul Lafargue depuis Spa-Francorchamps) et DragonSpeed (n°21 de Ben Hanley, Henrik Hedman et Nicolas Lapierre). Les deux premières équipes nommées comptent le même nombre de points (56) tandis que l’écurie américaine en a 50. Duqueine Engineering est mathématiquement encore dans le coup, mais ça devrait être compliqué (34 unités).

Pour la victoire, il faudra de nouveau compter sur le désormais champion ELMS 2018, l'ORECA 07-Gibson n°26 de G-Drive Racing n°26 (Roman Rusinov, Jean-Eric Vergne et Andrea Pizzitola), qui compte déjà trois victoires, ainsi que les autos citées précédemment, en lutte pour la place de vice-champion. Il ne faudra pas non plus négliger la Ligier JS P217-Gibson n°22 de United Autosports du régional de l'étape, Filipe Albuquerque, et de Phil Hanson qui ont remporté la dernière manche en date sous des trombes d’eau à Spa-Francorchamps. Cette victoire a d'ailleurs permis à Phil Hanson, âgé de 19 ans, de devenir le plus jeune vainqueur au général d'une course ELMS. « Je pense vraiment que nous avons comblé l’écart avec les Oreca » déclare Filipe Albuquerque. « La voiture est plus performante avec les pneus Michelin. Nous avons terminé 3e au Red Bull Ring et avons remporté une victoire en Belgique. Nous espérons donc monter sur le podium à Portimão pour rattraper les leaders. Nous n’avons rien à perdre, nous voulons juste faire un bon résultat afin de nous positionner pour l’année prochaine.»

Au niveau des changements de pilotes, outre la confirmation de Gabriel Aubry, Matthew McMurry remplacera Ate De Jong sur la Ligier JS P217-Gibson n°25 d’Algarve Pro Racing, écurie qui évoluera à domicile avec ses deux autos, la n°25 donc et la n°31 d’APR-Rebellion Racing. 

PHOTO 1/3

Le plateau LMP3 reste identique à celui vu à Spa-Francorchamps avec 18 autos. Cinq écuries et équipages roulant en Ligier JS P3 peuvent prétendre à la couronne Equipes : RLR Msport (John Farano, Rob Garofall, Job van Uitert), 360 Racing (Terrence Woodward et Ross Kaiser), United Autosports (n°3 de Anthony Wells, Garett Grist, Matthew Bell), Eurointernational (n°11 de Giorgio Mondini, Van Berlo) et Inter Europol Competition (n°13 de Jakub Smiechowski et Martin Hippe). Rien n’est donc fait surtout que quatre équipages différents se sont imposés lors  des cinq manches de la saison. 

Aucun changement n’est à noter en LMGTE. Là aussi, cinq équipages et équipes peuvent encore être sacrés : Proton Competition (Porsche 911 RSR n°88 de Gianluca, Giorgio Roda), JMW Motorsport (Ferrari 488 GTE n°66 de Liam Griffin, Alex MacDowall et Miguel Molina) à 11.5 points et Spirit of Race (Ferrari 488 GTE n°55 de Duncan Cameron, Matt Griffin et Aaron Scott) à 13.5 points. Plus loin, à 22 longueurs, on trouve Ebimotors (Porsche 911 RSR n°80 de Fabio Babini, Riccardo Pera) et la 2e auto de Proton Competition (Porsche 911 RSR n°77 de Chritian Ried et Marvin Dienst) à 22.5 points.

Pour l'anécdote, les Le Mans Series sont venues à Portimão pour la première fois en 2008. Cette année là, JMW Motorsport l’avait emporté en LMGT2 (désormais LMGTE) grâce à Rob Bell et Gianmaria Bruni au volant de leur Ferrari F430.

Pour rappel, quatre invitations seront distribuées pour les 24 Heures du Mans 2019 (15 et 16 juin) à l'issue de cette finale, la première ayant déjà été décrochée par G-Drive Racing. 

Infos pratiques : 

La liste des engagés est ICI

Le programme du meeting est ICI 

Le Spotter Guide (infographie de toutes les voitures présentes) est ICI

Vidéo Youtube - ELMS official 

Photos (Jakob Ebrey Photography. ) : l'Oreca 07 n°24 (n°1) en ice pour la place de vice-champion, la Ligier JS P3 n°15 de RLR Msport (n°2) et la Porsche 911 RSR n°88 (n°3) sont les mieux placées pour décrocher le titre en LMP3 et LMGTE

Citation : site officiel ELMS