Exposition 917 – Un moteur à la puissance 12 cylindres
Retour

Exposition 917 – Un moteur à la puissance 12 cylindres

En 1969, le moteur de la 917 est une date importante dans l’histoire de Porsche. Sous la supervision de Ferdinand Piëch, l’ingénieur motoriste Hans Mezger dessine pour la circonstance le premier 12 cylindres de la marque. Celui-ci constitue une extension d’un concept déjà appliqué sur le 6 cylindres de la 911 six ans tôt : une architecture à plat (soit 180 °) refroidie par air. A cet effet, la turbine de refroidissement est disposée entre les deux rangées de 6 cylindres.

Le moteur de la 917 se distingue en outre par une utilisation très poussée de matériaux légers (aluminium, magnésium, titane) pour un poids de seulement 240 kg. Sa cylindrée évolue au fil des saisons : 4409 cm3 en 1969, 4907 en 1970 et 4998 en 1971. En 1970, Richard Attwood et Hans Herrmann signent la première victoire de Porsche aux 24 Heures du Mans avec le 4,5 litres, tandis qu’en 1971, la 917 K des vainqueurs Helmut Marko et Gijs van Lennep est propulsée par la version de 4907 cm3.

En 1972, lorsque Porsche passe du Championnat du Monde des Marques au Challenge Can Am, le moteur est suralimenté par l’ajout d’un turbocompresseur. Portée à 5 litres en 1972, sa cylindrée passe à 5,4 litres en 1973, pour une puissance dépassant les 1 000 ch. Elle grimpe même à 1 100 ch pour le record de vitesse établi sur le circuit ovale de Talladega (Etats-Unis) en 1975 par la 917/30, ultime avatar titré en Can Am deux ans plus tôt.

L’exposition 917, made for Le Mans, raconte l’histoire d’une icône, une des plus fantastiques machines créées pour remporter les 24 Heures du Mans. Cette présentation permet d’observer d’authentiques 917 dans un décor exceptionnel. Rendez-vous au Musée des 24 Heures du Mans jusqu’au 10 janvier 2021.

Pour en savoir plus sur le Musée des 24 Heures du Mans.