FIA WEC – Présentation des 6 Heures de Monza 2021
Retour

FIA WEC – Présentation des 6 Heures de Monza 2021

En débarquant à Monza, dans la banlieue de Milan, le Championnat du Monde d’Endurance (WEC) revient pour la première fois à l’occasion d’une course sur le mythique circuit italien depuis… 1992 ! A cette occasion, le public va enfin faire son retour. Un goût de répétition avant les 24 Heures du Mans.

L’épreuve des 6 Heures de Monza 2021 va marquer le retour tant attendu des spectateurs. Dans l’enceinte du circuit situé au milieu de la forêt, le public va enfin pouvoir accéder au spectacle, lui qui en est privé depuis plus d’un an et demi (la dernière manche autorisant des spectateurs se déroulait à Austin lors de la saison 2019-2020).

L'Autodromo Nazionale di Monza vit au rythme de l’endurance en ce mois de juillet. En effet, il a déjà accueilli la semaine passée les concurrents de l’European Le Mans Series (ELMS) avec à la clé un succès pour l’équipe française Panis Racing. Cette fois-ci, c’est le paddock WEC qui est là, avec en vedettes les Hypercars parmi les 37 voitures engagées. Pour la première fois, deux SGC 007 LMH seront au départ (les #708 et #709) pour tenter de faire trembler Toyota avec ses GR 010 Hybrid. Alpine, qui avait glané la pole position lors de la dernière manche à Portimao, va avoir une nouvelle occasion de briller.

Clin d’œil à l’histoire, Toyota avait décroché en 1992 sa première victoire dans un championnat du monde d’endurance sur ce tracé de Monza. À l’époque, la principale opposition provenait de Peugeot. Une marque que les Japonais retrouveront très bientôt avec la 9X8 que le Lion nous a dévoilé la semaine passée.

En LMP2, il est comme d’habitude très difficile de faire un pronostic tant la catégorie est relevée. Idem dans les deux catégories GT. Porsche veut reprendre le pouvoir et ne pas enchaîner une deuxième défaite de suite en LMGTE Pro. Du côté de la catégorie LMGTE Am, plus fournie que jamais, on sait que les pilotes des huit Ferrari rêvent de passer la ligne à la première place pour briller dans l’antre des tifosis.

Alors, sur une piste réputée rapide, permettant d’atteindre une vitesse moyenne qui dépasse les 200 km/h, qui seront les vainqueurs ? La course devrait nous permettre de tirer de nouvelles conclusions avant la prochaine échéance : les 24 Heures du Mans.

Signalons le retour du Néerlandais Nyck de Vries qui remplacera son compatriote Job van Uitert sur l’Oreca 07 #29 du Racing Team Nderland (Job van Uitert ayant été testé positif à la COVID-19 la semaine dernière en amont de la course ELMS). En LMGTE Am, Sarah Bovy fera ce week-end ses débuts au volant de la Ferrari 488 GTE Evo #85 d’Iron Lynx. Elle remplace Manuela Gostner.

Le programme des 6 Heures de Monza 2021

Essais Libres 1  
Vendredi 16 juillet de 15h30 à 17h00

Essais Libres 2
Samedi 17 juillet de 09h30 à 11h00

Qualifications LMGTE Pro et Am
Samedi 17 juillet à 18h

Qualifications Hypercar et LMP2
Samedi 17 juillet à 18h20

Course
Dimanche 18 juillet de 12h à 18h