Gérard Larrousse en MissionH24
Retour

Gérard Larrousse en MissionH24

Double vainqueur des 24 Heures du Mans, en 1973 et 1974 sur Matra, le pilote qui s'est aussi illustré en rallye, évoluant également en F1, était passager aujourd'hui sur le circuit Paul Ricard au Castellet d'un prototype inconnu pour le coureur expérimenté qu'il est : il a découvert la LMPH2G de MissionH24, une voiture de course électrique-hydrogène.

Lancé en 2018, le programme MissionH24, collaboration entre l'Automobile Club de l'Ouest et la société GreenGT, promeut l'hydrogène en compétition, pour des courses d'endurance zéro émission. L’objectif : qu'une catégorie dédiée aux prototypes Hydrogène puisse rivaliser à horizon 2025, aux 24 Heures du Mans, face aux Hypercars dotés de moteurs thermiques.

Avec des partenaires impliqués, que sont TotalEnergies, Michelin, Symbio, Plastic Omnium, Richard Mille, Dietsmann et Essilor, MissionH24 a introduit en course, en Michelin Le Mans Cup, deux voitures, la LMPH2G, qui participait aux séances d'essais, puis la H24, qui a disputé les épreuves d'Imola, de Road to Le Mans, puis de Portimao, en 2022.

Avec MissionH24, l'ACO et GreenGT entendent partager leurs connaissances, leurs expériences, leurs convictions sur l'hydrogene, ce vecteur d'énergie. Aussi, des séances de roulage pour faire découvrir la compétition hydrogène à d'autres pilotes que les titulaires, Norman Nato et Stéphane Richelmi, ont été initiées. Gérard Larrousse, ce jour, est l’un d’entre eux. Une expérience aussi intéressante pour lui que pour le programme MissionH24.

Avant lui, François Perrodo, pilote du championnat du monde d'endurance de la fia, qui compte plusieurs participations au Mans, avait pris les commandes de la LMPH2G voilà quelques jours.