L'équipe IMSA Performance (Porsche) veut revenir aux 24 Heures du Mans dès 2018
Retour

L'équipe IMSA Performance (Porsche) veut revenir aux 24 Heures du Mans dès 2018

L'équipe IMSA Performance a toujours été une équipe fidèle aux 24 Heures du Mans. Cependant, la structure de Rouen n'est pas revenue dans la Sarthe depuis 2014. Le team-manager Franck Rava, qui était à Spa-Francorchamps le week-end dernier lors de l'épreuve du Championnat du Monde d'Endurance (FIA WEC), est revenu sur sa passion pour l'endurance.

Combien de fois l'écurie IMSA Performance a-t-elle pris le départ des 24 Heures du Mans ?

« Nous avons participé aux 24 Heures du Mans à dix reprises. »

Y-a-t-il une édition qui sort du lot ? Peut-être une de vos deux victoires de catégorie ?

« Je ne peux pas ressortir une édition particulière. A chaque fois, aux 24 Heures du Mans, nous avons des peines et des joies, mais cela reste une très belle aventure. Bien entendu, on retient les victoires (2007 avec Raymond Narac, Patrick Long, Richard Lietz en GT2 et 2013 avec Raymond Narac, Christophe Bourret, Jean-Karl Vernay en LM GTE Am avec une Porsche 911 GT3 RSR à chaque fois, ndlr), mais, même lorsqu'on est au pied du podium, l’ambiance du Mans et l’aventure humaine qu’on y vit sont importantes. »

Que représente Le Mans pour l’équipe ?

« Entre IMSA Performance et les 24 Heures du Mans, c’est une vraie histoire. Nous sommes une écurie française, nous avons le soutien de beaucoup de fans et ne plus être au Mans nous est difficile. Nous espérons faire revenir le numéro 76 (le département de la Seine Maritime d’où est originaire IMSA Performance, ndlr) au Mans très rapidement. J’avoue que les 24 Heures du Mans et l’endurance nous manquent. C’est le travail de toute une équipe, nous avons mis du temps à la former et nous savons que dans ce genre de course, c’est important. »

A quand un retour d’IMSA Performance aux 24 Heures du Mans ?

« Nous y pensons ! Nous attendons de savoir si la nouvelle Porsche 911 RSR sera commercialisée l’année prochaine aux clients. Nous essayons de nous préparer à un retour en European Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans 2018. Nous travaillons actuellement sur un projet avec une voiture, mais si nous avons d’autres partenaires ou s’il y a un équipage intéressé, nous avons montré par le passé que nous étions capables de gérer deux autos. Raymond Narac sera de nouveau dans l’équipage car on peut compter sur sa grande expérience de l’endurance (dix participations aux 24 Heures du Mans et Champion LMGTE Am en Le Mans Series en 2011, ndlr) et il est un atout pour nous. »

Photo : la dernière victoire d'IMSA Performance aux 24 Heures du Mans remonte à 2013.