Les premiers essais en piste de la H24 (vidéo)
Retour

Les premiers essais en piste de la H24 (vidéo)

Le nouveau prototype de course à propulsion électrique-hydrogène du programme MissionH24 a récemment effectué ses premiers tours de roues sur le circuit de Lurcy-Levis aux mains de Norman Nato

MissionH24 entame une nouvelle étape de son développement. H24 Racing a effectué les premiers essais de la H24, la nouvelle voiture, sur le circuit de Lurcy-Levis. Le pilote, Norman Nato, a pu apprécier les gains obtenus sur le plan aérodynamique, refroidissement et propulsion. Ils ont également pu tester la nouvelle boîte de vitesses, plus compacte et légère que la précédente, et un système de freinage électronique. Grâce à un gain de poids de 150 kg qui rapproche la H24 de la masse d’une GT3, les performances sont en hausse.

Hugues Lardy, coordinateur technique de H24 Racing : « Ce fut une certaine satisfaction pour toute l’équipe parce que ça a été un gros travail pour amener la voiture à ses premiers tours de roues. On sait que c’est le début d’une aventure et que beaucoup de travail nous attend. Il faut trouver le meilleur compromis partout. La batterie, la pile à combustible, les moteurs électriques, la récupération d’électricité, du freinage électronique, l’objectif c’est d’essayer de tout mettre en place et en relation pour que la performance globale soit la meilleure possible. »

Pierre-Loup Fleury, team manager de H24 Racing : « C’étaient véritablement les premiers tours de roues de la nouvelle version de la H24 et le bilan est plutôt satisfaisant. Qui dit nouvelle voiture dit de nouvelles problématiques. L’ensemble de l’équipe est motivé et déterminé pour accomplir la mission. Il y a un très gros potentiel en ce qui concerne le châssis, l’aérodynamisme et le groupe motopropulseur. La LMPH2G était une voiture laboratoire. Sur la H24 nous avons vraiment franchi un pas en avant comme on peut le voir avec l’aérodynamisme, le refroidissement, la nouvelle batterie, la nouvelle pile à combustible et la nouvelle boîte de vitesses. Nous travaillons désormais sur une voiture de course à part entière. »

Norman Nato, pilote de développement de performances de H24 Racing : « Il s’agissait de ma première fois de l’année dans une voiture à hydrogène alors ça m’a fait plaisir d’être sur le circuit de Lurcy-Lévis pour reprendre mes marques avec cette technologie. D’emblée, j’ai eu de très bonnes sensations. Le programme de développement s’est très bien déroulé. En termes de pilotage, il n’y a pas de changements mais il faut quand même s’adapter car la voiture est plus légère. Dans les virages, je sens que je peux pousser cette voiture plus loin qu’avec la précédente version. C’est donc une grande progression et c’est qu’on attendait de cette voiture. Nous avons gagné en aérodynamisme et en puissance. C’est vraiment prometteur pour le futur. »