L'histoire du jour - José Froilán González, premier Argentin à s’imposer au Mans en 1954
Retour

L'histoire du jour - José Froilán González, premier Argentin à s’imposer au Mans en 1954

Le 11 décembre 1905 a été enregistrée la température la plus élevée d’Amérique du Sud : 48,9° Celsius à Rivadavia, en Argentine. Le 13 juin 1954, José Froilán González est devenu le premier Argentin, le seul à ce jour, a remporter les 24 Heures du Mans dans une Ferrari 375 en compagnie de Maurice Trintignant.

Malgré l’éloignement géographique, un Argentin, Hector Vasena, a participé pour la première fois aux 24 Heures du Mans en 1928, franchissant la ligne d’arrivée avec sa Tracta en 16e position. Il faudra toutefois attendre 1950 et l’arrivée de Juan Manuel Fangio et José Froilán González pour revoir un Argentin dans la Sarthe (abandon) et 1954 et la victoire de ce dernier pour revoir un Argentin à l’arrivée. Depuis 2014 et la présence de Luís Pérez Companc (4e dans la catégorie LM GTE Am), aucun Argentin n’a pris le départ des 24 Heures du Mans…

Photo (D.R. Archives ACO) : La Ferrari 375 n°4 de José Froilán González et Maurice Trintignant aux 24 Heures du Mans 1954.