Martin Brundle et Mark Blundell, destins croisés
Retour

Martin Brundle et Mark Blundell, destins croisés

Les parcours sportifs de Martin Brundle et Mark Blundell, respectivement vainqueurs des 24 Heures du Mans en 1990 et 1992, n'ont cess

Respectivement nés en 1966 et 1959, Mark Blundell et Martin Brundle sont entrés par la grande porte dans l'histoire des 24 Heures du Mans en 1990. Le premier en signant la première pole position sarthoise d'un constructeur japonais avec la Nissan R 90 CK, le second en remportant la septième victoire de Jaguar aux 24 Heures, associé au Danois John Nielsen et à l'Américain Price Cobb. Deux ans plus tard, Mark Blundell rejoindra son compatriote dans le cercle des vainqueur du Mans au volant de la Peugeot 905, en compagnie de Derek Warwick et Yannick Dalmas. En 1999, Martin Brundle décroche à son tour la pole position des 24 Heures avec une voiture japonaise, la Toyota GT-One. Puis, au début des années 2000, ils accompagnent le retour de Bentley : Brundle est contraint à l'abandon en 2001, tandis que Blundell termine deuxième en 2003.

S'ils ont remporté aux 24 Heures du Mans la plus grande victoire de leur carrière de pilote, Martin Brundle et Mark Blundell ont également été de grands animateurs de la Formule 1 pendant la première moitié des années 1990. En 1993, ils sont même coéquipiers chez Ligier, cumulant trois podiums et terminant respectivement septième et dixième du classement du Championnat du Monde. Par la suite, ils deviennent partenaires en affaires avec la création de la société 2MB, spécialisée dans le management de pilotes. Devenu commentateur et analyste de haute réputation en Formule 1, Martin Brundle est revenu disputer les 24 Heures du Mans en 2012, accompagnant la première participation de son fils Alex. Associés à l'Espagnol Lucas Ordonez, ils ont terminé huitièmes de la catégorie LM P2 au volant d'une Zytek-Nissan de l'équipe britannique Greaves Motorsport.

Jean-Philippe Doret / ACO

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 16 & DIMANCHE 17 JUIN 1990. C'est au volant d'un prototype Jaguar XJR 12 que Martin Brundle a remporté son unique victoire aux 24 Heures du Mans.