Rolex 24 at daytona : en 2023, LMH et LMDh s’affronteront en piste
Retour

Rolex 24 at daytona : en 2023, LMH et LMDh s’affronteront en piste

La saison 2022 de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship débute ce week-end à l’occasion de la 60e édition des Rolex 24 at Daytona. En 2023, cette épreuve permettra d’assister à la première confrontation en piste des Le Mans Hypercar et Le Mans Daytona h.

En 2023, l’endurance entamera un nouveau chapitre passionnant lorsque la convergence permettra au Le Mans Hypercar (LMH) et Le Mans Daytona h (LMDh) de concourir ensemble. Ce sera la concrétisation du travail de rapprochement des réglementations techniques entrepris par l’ACO, la FIA et l’IMSA. Cette nouvelle ère débutera officiellement à l’occasion des Rolex 24 at Daytona. Si Acura et Cadillac s’affrontent cette année à l’occasion de la 60e édition, en 2023, ces marques pourraient être rejointes par Toyota, Porsche, Ferrari, BMW, Peugeot, Audi et Glickenhaus. L’épreuve lancera aussi la course aux 24 Heures du Mans 2023, édition du centenaire de l’épreuve qui s’annonce d’ores et déjà prisée par ces grands constructeurs. Au-delà de ces Rolex 24 at Daytona 2023, les constructeurs automobiles pourront concourir avec une seule et même voiture dans les plus prestigieuses courses d’endurance au monde.

En attendant 2023, la 60e édition des Rolex 24 at Daytona se dispute ce week-end. 61 voitures seront au départ à travers cinq catégories. La liste des engagés présente sept voitures en catégorie DPi, dix en LMP2, neuf en LMP3, 13 en GTD Pro et 22 en GTD.
En catégorie DPi, l’Acura ARX-05 #10 de Konica Minolta, victorieuse en 2021, remet son titre en jeu. Cette voiture sera pilotée par Ricky Taylor, Filipe Albuquerque, Alexander Rossi et Will Stevens. Face à elle, cinq Cadillac DPi et une autre ARX-05 engagée par Meyer Shank Racing.
En LMP2, on retrouve des équipes habituelles du FIA WEC ou de l’European Le Mans Series telles que High Class Racing, United Autosports, Racing Team Nederland, G-Drive Racing by APR ou DragonSpeed USA.  Corvette, Porsche, Aston Martin, Ferrari, Mercedes, BMW, Lamborghini et Lexus vont s’affronter en GTD Pro. La catégorie LMP3 est constituée de quatre Duqueine D08 et cinq Ligier JS P320. Enfin, en GTD on relève la présence des mêmes marques qu’en GTD Pro avec McLaren et Acura en plus.

Acura en pole position

La grille de départ de cette 60e édition a été établie lors de la course qualificative organisée dimanche dernier. L’Acura #10 s’est imposée et partira de la pole position. Elle a devancé la Cadillac DPi #5 de JDC-Miller MotorSports. L’Oreca 07 #52 de PR1 Mathiasen Motorsports s’est adjugée la pole position en LMP2. En GTD Pro, c’est la Lamborghini Huracan GT3 #63 de TR3 Racing qui a remporté cette course qualificative. La Ligier JS P320 #36 d’Andretti Autosport s’est distinguée en LMP3 alors qu’en GTD, la pole position est l’œuvre de la Mercedes-AMG GT3 #57 du Winward Racing.

Les concurrents reprendront la piste jeudi pour des essais libres. Le départ sera donné ce samedi. Automoto la chaîne diffusera l’épreuve à partir de 19 h 30.

Retrouvez la liste des engagés des 24 Heures de Daytona 2021.