24 Heures du Mans – Porsche et Audi s’associent à Multimatic pour leurs Hypercars
Retour

24 Heures du Mans – Porsche et Audi s’associent à Multimatic pour leurs Hypercars

Porsche et Audi ont choisi le châssis Multimatic comme base de développement pour leurs futures Hypercars qui concourront en FIA WEC ainsi qu’en IMSA à partir de 2023.

Le règlement de la catégorie Hypercar stipule que les prototypes de type LMDh doivent être basés sur le châssis d’un des quatre constructeurs agréés (Multimatic, Oreca, Dallara et Ligier). Porsche mais aussi la société sœur du groupe Volkswagen, Audi, collaboreront avec Multimatic. Ce double choix permettra des synergies dans le développement conjoint de ces nouvelles voitures.

« Multimatic est la solution la plus évidente et la plus logique pour nous », déclare Fritz Enzinger, vice-président de Porsche Motorsport. « Nous connaissons cette entreprise très respectée et son équipe de professionnels expérimentés depuis de nombreuses années et sommes absolument convaincus de la qualité de leur travail. Nous n'avons pas à mettre en place une toute nouvelle relation commerciale avec eux. C'est essentiel et c'est exactement ce dont nous avons besoin lors du développement d'une nouvelle voiture de course. Il y a un autre facteur au bénéfice inestimable : une partie de Multimatic, comme notre partenaire Penske, est basée à Mooresville en Caroline du Nord. Les courtes distances et les communications directes seront d'une aide précieuse dans le développement du futur prototype LMDh et en compétition. »

« Ce partenariat avec Porsche Motorsport est l'aboutissement de trente ans de développement de notre expertise dans le domaine de l'ingénierie et du développement des véhicules de compétition. C'est un privilège d'être choisi par Porsche pour son prochain chapitre dans la compétition mondiale de prototypes hybrides », commente Larry Holt, vice-président exécutif de Multimatic. « Le concept LMDh et la convergence des règles entre les championnats FIA WEC et IMSA sont sans précédent, et l’engagement de Multimatic envers le nouveau modèle est tout-en-un. La collaboration s'est déjà avérée transparente et l'enthousiasme de l'équipe est palpable à chaque réunion. Je suis également ravi de l'annonce récente de Porsche Penske Motorsport, car nous entretenons une longue relation avec Roger Penske et son organisation, en tant que collaborateur et concurrent. Je ne vois pas de meilleure équipe que notre voisin de Caroline du Nord pour faire campagne avec les nouvelles voitures ».

Rappelons qu’à partir de 2023, les LMDh feront partie de la catégorie Hypercar, nouvelle catégorie reine de l’endurance. Comme évoqué ci-dessus, les voitures seront basées sur un châssis que chaque marque est autorisée à combiner avec sa propre carrosserie. Les constructeurs disposent d’une grande liberté en ce qui concerne le système de transmission. Il n’y a pas de spécifications concernant la conception et la cylindrée du moteur à combustion. Couplé à un système hybride standardisé, la puissance du moteur sera de 500 kW (environ 680 chevaux). Le poids de base du véhicule est de 1 030 kg.