24 Rolex at Daytona – Des débuts réussis pour la nouvelle Corvette C8.R
Retour

24 Rolex at Daytona – Des débuts réussis pour la nouvelle Corvette C8.R

La 58e édition des Rolex 24 at Daytona, première manche de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2020, a notamment été marquée par la première course de la Corvette C8.R, la présence d’un équipage 100% féminin, de Kyle Busch (champion 2019 de la Nascar Cup Series) et la participation de Ben Keating dans deux voitures différentes.

Des débuts convaincants pour la nouvelle Corvette C8.R

La nouvelle Corvette C8.R #3 a terminé sa première course de 24 heures à Daytona avec une quatrième place de la catégorie GTLM (l’équivalent de la catégorie LMGTE Pro aux 24 Heures du Mans, ndlr). Les pilotes Antonio Garcia, Jordan Taylor et Nicky Catsburg ont connu une course sans problèmes et ont bouclé 785 tours soit près de 5000 kilomètres. La Corvette C8.R #4 du trio Gavin/Milner/Fässler a été moins chanceuse. Alors qu’elle pointait dans le top cinq de sa catégorie à l’issue des huit premières heures de course, une fuite d’huile a contraint cette voiture à rejoindre son stand pour une assistance. La fuite se trouvait dans une zone qui a obligé les mécaniciens à retirer le moteur pour effectuer la réparation. Un travail assidu qui a duré près de neuf heures. Néanmoins, la voiture a pu reprendre la piste pour terminer la course en 36e position.

A l’image des 24 Heures du Mans, les 24 Heures de Daytona sont une course exigeante. Terminer cette épreuve avec une toute nouvelle voiture est déjà un accomplissement majeur pour Corvette Racing. Prochaine étape pour l’équipe américaine, la participation aux 6 Heures de COTA le dimanche 23 février à Austin sur le circuit des Amériques. Cette course constituera la cinquième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC 2019-2020.

Un équipage 100% féminin en course

Un équipage 100% féminin participait à cette 58e édition des Rolex 24 at Daytona. Christina Nielsen, Katherine Legge, Tati Calderon et Rahel Frey pilotaient la Lamborghini Huracan GT3 de GEAR Racing powered by GRT Grasser engagée en catégorie GTD. Cette voiture fut contrainte à l’abandon à la suite d’un incendie.

Kyle Busch a aimé sa première expérience en Endurance

Kyle Busch, champion 2019 de la Nascar Cup Series étaient au départ. Il participait à la course au volant d’une Lexus RC-F GT3 de l’équipe AIM VASSER SULLIVAN. Avec ses coéquipiers Parker Chase, Jack Hawksworth et Michael De Quesada, Kyle Busch a rallié l’arrivée à la 26e place du classement général et en 9e position de la catégorie GTD. Le pilote américain a notamment réalisé un double et un triple relais sans commettre la moindre faute. Le pilote américain a confié avoir pris du plaisir et se dit prêt à revenir pour viser la victoire au classement général.

PHOTO 1/2

BEN KEATING L’IRONMAN

Pour sa dixième participation aux Rolex 24 at Daytona, Ben Keating participait à la course au volant de deux voitures. Il pilotait l’Oreca 07 #52 de PR1 Mathiasen Motorsports engagée en LMP2 et la Mercedes AMG-GT3 #74 de Riley Motorsports inscrite en GTD. Ces deux voitures ont rallié l’arrivée. L’Oreca 07 #52 s’est classée 10e du classement général et en 2e position de la catégorie LMP2 à deux tours des vainqueurs. Quant à la Mercedes AMG-GT3 #74 elle a franchi la ligne d’arrivée en 29e place du classement général et à la 11e position de la catégorie GTD. C’est la cinquième fois que Ben Keating participe à la course avec deux voitures différentes.

PHOTO : Pour sa première course de 24 heures, la nouvelle Chevrolet Corvette C8.R s'est classée quatrième de la catégorie GTLM des Rolex 24 at Daytona.

Lire aussi : Rolex 24 at Daytona - Victoire de la Cadillac Wayne Taylor Racing, une histoire de famille.