Bapco 8 Heures de Bahreïn – Victoire pour la Toyota #8, le titre pour les pilotes de la #7
Retour

Bapco 8 Heures de Bahreïn – Victoire pour la Toyota #8, le titre pour les pilotes de la #7

Les Bapco 8 Heures de Bahreïn, ultime manche de la saison 2021 du Championnat du monde d’endurance FIA WEC, ont vu la Toyota GR010 Hybrid #8 du trio Buemi/Nakajima/Hartley s’imposer tandis que les pilotes de la #7 ont décroché le Championnat du monde d’endurance des pilotes Hypercar. Dans les autres catégories, différents titres ou trophées ont récompensé Porsche en LMGTE Pro, Team WRT en LMP2 et Ferrari en LMGTE Am.

Ces Bapco 8 Heures de Bahreïn ont marqué la fin d’une ère pour Kazuki Nakajima, pilote de Toyota Gazoo Racing et Anthony Davidson pilote de JOTA puisqu’il s’agissait de leur dernière course en Championnat du monde d’endurance FIA WEC.
Si le départ a été donné de jour, l’arrivée s’est déroulée de nuit, comme pour mieux célébrer les vainqueurs et les champions mais aussi pour symboliser l’essence même de l’endurance : courir de jour, de nuit, par toutes les conditions. Cette ultime manche de la saison était attendue par de nombreuses équipes pour connaitre l’issue définitive de cette saison 9 du FIA WEC.

Dans la catégorie Hypercar, la lutte interne entre les deux équipages de Toyota Gazoo Racing a tourné à l’avantage de la #7 pilotée par Mike Conway, Kazuki Nakajima et José María López. Ces trois pilotes remportent donc le Championnat du monde d’endurance des pilotes Hypercar. La Toyota #8 du trio Buemi/Kobayashi/Hartley s’est adjugée la victoire de ces Bapco 8 Heures de Bahreïn.
En LMP2, c’est l’Oreca 07-Gibson #31 de Team WRT qui décroche le Trophée Endurance FIA des équipes LMP2. Chez les pilotes, Charles Milesi, Ferdinand Habsburg et Robin Frijns sont titrés. Rappelons que cet équipage avait remporté la 89e édition des 24 Heures du Mans en août dernier. À noter que Racing Team Nederland est sacré en LMP2 Pro/Am.
En LMGTE Pro, tout s’est joué dans les dix dernières minutes de course lorsqu’un accrochage est survenu entre la 911 RSR-19 #92, alors en tête, et la Ferrari 488 GTE Evo #51. La direction de course a jugé la Ferrari responsable de cet incident et lui a demandé de rendre la tête de la course à la Porsche. Finalement, la Ferrari #51 a franchi la ligne d’arrivée en tête devant la Porsche #92. Plus d’informations à venir sur l’identité de la marque victorieuse du Championnat du monde d’endurance des constructeurs GT de la FIA.
Du côté du LMGTE Am, la Ferrari 488 GTE Evo #83 d’AF Corse a remporté l’épreuve ainsi que le Trophée Endurance FIA des équipes et des pilotes GTE Am.

Pour tous les résultats (course et classements), rendez-vous sur le site officiel du FIA WEC.

Le calendrier de la saison 10 du FIA WEC est déjà connu, avec notamment la 90e édition des 24 Heures du Mans les 11 et 12 juin 2022.