Steve McQueen : Le Mans, la course, le cinéma (1)
Retour

Steve McQueen : Le Mans, la course, le cinéma (1)

En attendant la projection en exclusivit

Le documentaire réalisé par John McKenna et Gabriel Clarke raconte à la fois la production mouvementée du film "Le Mans", et aussi l'impact de cette véritable aventure sur la vie et la personnalité Steve McQueen, disparu en 1980. Une quarantaine de pilotes avaient participé au tournage. Parmi eux, le Manceau Jean-Pierre Bodin et le Britannique David Piper. Souvenirs.

Jean-Pierre Bodin : "Le tournage du film « Le Mans », c’est la semaine des 24 Heures qui a duré six mois (le tournage a duré de juin à novembre 1970, ndlr) ! Le village construit près du camping du Houx par Solar, la société de production de Steve McQueen, c’était une ville dans la ville : services administratifs, bureau de paiement, cantine, salle de projection… et on voyait bien qu’il n’y avait pas de problèmes de moyens ! Ca a rapporté beaucoup d’argent à la municipalité du Mans, car les gens de la production ne payaient qu’en dollars et en liquide. Nous étions largement payés par rapport à ce que nous avions à faire. J’aurais bien aimé être payé à ce prix-là pour courir, ça m’aurait permis de faire une belle carrière de pilote !"
David Piper : "A la fin de chaque journée de tournage, nous allions au Village Solar visionner les rushes. Ce qui était le plus difficile, c’était d’être raccord entre les scènes que nous tournions et ce que la Porsche 908 de Solar avait filmé pendant la vraie course, notamment au niveau de la lumière et de la position du soleil. Il était impossible de faire autrement pour avoir à l’image les tribunes pleines et capter l’ambiance de la course."
Jean-Pierre Bodin : "Après sa sortie (en 1971, ndlr), le film a eu très peu de succès en France pendant dix ou quinze ans. Depuis une petite dizaine d'années, une sorte de culte s’est installé autour de « Le Mans ». C'est tout de même un film de grande envergure qui raconte les 24 Heures de l’époque."
David Piper : "Il y a toutes les voitures et les grands pilotes de cette période. Les séquences de course sont filmées à vitesse réelle, ce qui en fait aujourd’hui un des films les plus importants consacrés au sport automobile."

Jean-Philippe Doret / ACO

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, JUIN 1970. Dédicataire du film "Le Mans", le Britannique David Piper a disputé les 24 Heures du Mans 1970, théâtre du tournage du film, au volant de cette Porsche 917 K engagée sous ses propres couleurs. Il avait pour équipier le Néerlandais Gijs van Lennep, futur vainqueur de la course en 1971.